Bande-annonce
Affiche Angèle et Tony

Angèle et Tony

(2011)
12345678910
Quand ?
6.4
  1. 5
  2. 5
  3. 17
  4. 33
  5. 66
  6. 119
  7. 167
  8. 95
  9. 19
  10. 5
  • 531
  • 36
  • 225

Un port de pêche en Normandie. Angèle a de bonnes raisons de se construire une nouvelle vie lorsqu'elle débarque dans celle de Tony, marin pêcheur en quête de sentiments. Malgré le désir qu'il a pour elle, Tony garde ses distances. Angèle le cherche. Tony l'observe. Trop belle, trop déroutante, il...

Casting : acteurs principauxAngèle et Tony

Casting complet du film Angèle et Tony
Match des critiques
les meilleurs avis
Angèle et Tony
VS
Trop réaliste : un cinéma qui ne me parle pas

Je n'ai jamais été séduite par Clotilde Hesme, qui, quoi qu'elle joue, semble porter sur les épaules toute la misère du monde, même si je lui reconnais dans ce film une belle sincérité. Son partenaire Grégory Gadebois venu du théâtre, incarne sans hiatus un ours mal léché au coeur "gros comme ça", qui va peu à peu s'humaniser au contact d'une détresse plus grande que la sienne, reléguant au final sa méfiance et sa misogynie, transfiguré qu'il est par le regard demandeur et plein...

13 10
Critique de Angèle et Tony par franckjoly

Deux très bons acteurs mais au service d'une histoire bien banale , trop banale. Le personnage de Tony manque de fond, on aurait aimé en savoir plus sur lui, ces petits détails qui manquent et qui font les grands films; voila le défaut du film. Dommage car , Angèle est magnifique, on y croit à son parcours, à sa blessure profonde mais pas secrête. D'un point de vue psychologique, la mort du père de Tony aurait pu être un point d'ancrage pour construire un personnage plus aboutit et nous... Lire l'avis à propos de Angèle et Tony

6
Critiques : avis d'internautes (37)
Angèle et Tony
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
" Je veux du sexe mais pas d'amour, pas de baiser, pas d'être aimé, pas d'alentour ..."

Si l'on reprend les mots de Beaupain, titre de cette critique, on peut penser à Angèle au début de ce film qui commence par un p'tit coup, comme ça dans un coin. Première scène qui nous présente d'emblée Angèle, une fille un peu sauvage mais douce à la fois parce que complètement perdue. Elle ne sait pas très bien comment s'exprimer et puis surtout elle ne semble pas avoir vraiment appris la... Lire la critique de Angèle et Tony

12 6
Avatar eloch
8
eloch ·
Critique de Angèle et Tony par Anna_M

Encore un boitier dvd un peu trop enthousiaste... Angèle et Tony (titre dont la consonance rappelle malicieusement Laurel et Hardy) est un film plat. Un peu trop long, pas assez intense, parfois peu crédible... Les acteurs sont bons, Clotilde Hesme en particulier. Elle tire son épingle du jeu grâce à son parler, sa gestuelle... Qui rendent extrêmement crédible le personnage d'Angèle. Mais un bon... Lire la critique de Angèle et Tony

3
Avatar Anna_M
5
Anna_M ·
Critique de Angèle et Tony par l'homme grenouille

Bon... Film vu au moins trois cents fois tant il n’est qu’un banal copier-coller d’une mode du moment, qui plus est une mode pas très réjouissante. "Angèle et Tony" c’est le film impersonnel par excellence. On reprend tout ce qui plait à Télérama et au monde bobo en général et on essaye d’y coller au plus près. Un monde misérable ? - J’ai. Des personnages perdus et tristes pour qui... Lire la critique de Angèle et Tony

2
Avatar l'homme grenouille
1
l'homme grenouille ·
Critique de Angèle et Tony par Maqroll

Chronique de la vie simple et des petites gens, voici un film bourré de bonnes intentions mais qu’on a l’impression d’avoir déjà vu cent fois au cinéma ou à la télévision. Le propos est simple… un peu trop puisqu’on ne sait jamais rien des ressorts de cette histoire, le scénario se contentant d’exposer la progression des sentiments d’Angèle et Tony sans creuser leur passé. On voit que le parti... Lire la critique de Angèle et Tony

2
Avatar Maqroll
3
Maqroll ·
Découverte
Critique de Angèle et Tony par Vikler

Une phrase lue dans Télérama, « Clotilde Hesme tombe amoureuse d'un mec loin d'être svelte, plutôt gauche avec des yeux bleus tendres dans un visage poupin. Invraisemblable ? Au contraire, non seulement on la comprend mais c'est tout juste si on ne la jalouse pas » et je file voir Angèle et Tony d'Alix Delaporte pour découvrir ce fameux Grégory Gadebois (de la Comédie Française). J'ai eu un peu... Lire la critique de Angèle et Tony

4
Avatar Vikler
7
Vikler ·
Toutes les critiques du film Angèle et Tony (37)
Bande-annonce
Angèle et Tony
Vous pourriez également aimer...