Anima, tout simplement

Avis sur Anima

Avatar Agyness
Critique publiée par le

Non loin de la Caverne de Platon, un homme ne regarde plus dans le sens imposé par son rythme et il croise le regard d'un, en l'occurrence d'une autre. Cette rencontre va changer le mouvement. Toute cette lutte à mener pour ne plus être un humain robotisé, séquencé, saccadé, aller à contre courant, bien difficile tâche s'il en est !
De seul à deux, ce rêve chorégraphié m'a évoqué ce que Lévinas théorisait dans son idée du Visage et de l'altérité. Parce qu'au moins un, puis deux auront eu le courage se regarder, de s'en sentir responsable, et d'en voir naître l'Amour, alors tous les autres auraient possiblement accès aux Autres.
L'absence de mots, langage du corps, musique aussi rassurante qu'inquiétante, cette merveilleuse danse syncopée et onirique, née d'un rayon de soleil, mérite toute notre attention, me semble-t-il, et toute notre réflexion la plus sincère sur notre univers angoissé et mélancoliforme et sa lueur d'espérance.
Bon visionnage !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 309 fois
19 apprécient

Agyness a ajouté ce court-métrage à 7 listes Anima

Autres actions de Agyness Anima