Nos désirs ne nous rendent pas heureux

Avis sur Anomalisa

Avatar Moizi
Critique publiée par le

En lançant le film j'ai été surpris de voir qu'il s'agissait d'un film d'animation (et d'une belle animation en stop motion), c'est dire si je ne savais rien sur le film (pas plus que sur la pièce la à l'origine du film). Et au début j'ai vraiment retrouvé ce que j'aimais dans le dernier film de Kaufman (je veux juste en finir), c'est-à-dire de longs dialogues qui suintent la dépression par tous les bords.

On voit ce type prendre l'avion, se laisser aller à divaguer, repenser à une ex, être seul dans sa chambre d'hôtel, il y a un côté très cruel mais assez vrai dans tout ça. Ces situations puent le vécu, des choses que nous pourrions tous vivre et ça permet immédiatement de se projeter dans le personnage et de s'identifier à lui.

Je crois que c'est le passage que j'ai préféré dans le film, celui où il ne se passe rien, où il donne un rendez-vous à son ex qui transpire le malaise. C'est vraiment terrible de voir des adultes déchirés par la vie ne pas réussir à se pardonner, à oublier les méprises du passé. C'est dur.

Sur le reste je suis un peu plus partagé car si la romance qui suit est un peu mignonne au début, elle me semble trancher avec le pessimisme totalement dépressif du début du film et j'aimais bien ce ton là. Lorsque ça devient plus candide, moins désabusé ben j'avoue que j'ai perdu un peu mon intérêt pour le film. Sans que ça devienne mauvais, parce qu'on a une belle scène de sexe qui encore une fois est assez vraie tant les réalisateurs ont réussi à saisir le malaise d'une telle situation tout en la rendant belle.

Mais j'avoue que la fin m'a laissé perplexe. J'ai été un peu perdu. Si j'aime bien la partie rêve, j'ai d'ailleurs été surpris que ça ne soit justement qu'un rêve... On retrouve bien vite le côté déprimant du début du film avec le héros qui voit bien que toute l’idylle qu'il croyait vivre la veille au soir et durant sa nuit agitée n'existe juste pas. Il avait juste envie de sexe. Il ne pourra pas quitter sa femme et son fils pour vivre avec cette femme, il s'est leurré.

J'aime le tragique de la situation, mais j'ai trouvé la façon de le mettre en scène peu subtile. Disons que j'ai eu l'impression que le film nous assenait son message à coups de marteaux... Tout comme lors la scène finale qui boucle avec le début du film...

En somme j'ai trouvé que le film aussi bien qu'il puisse être arrivait à être vraiment juste, mais à quelques moments tombait dans une sorte de lourdeur pataude qui nuit vraiment au côté simple et déprimant du film sur le fait que nos désirs ne nous rendent pas heureux...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 534 fois
5 apprécient

Autres actions de Moizi Anomalisa