Affiche Antoine et Colette

Critiques de Antoine et Colette

Court-métrage de (1962)

  • 1
  • 2

« Rien n'a jamais exercé sur moi un si fort pouvoir qu'une jolie figure de femme. »

Au concert Antoine détache son regard de l'orchestre, le laisse remonter le long des rangées jusqu'à ce qu'il atteigne les jambes nues de Colette. C'est ensuite vers son visage qu'il se dirige naturellement. Le jeune homme oublie aussitôt ses oreilles et se laisse gouverner par ses yeux. Lui qui se pensait, du haut de ses dix-sept ans, indépendant et accompli, se laisse doucereusement... Lire l'avis à propos de Antoine et Colette

12
Avatar Dream
7
Dream ·

L'horreur

Antoine et Colette est issu du film à sketch l'amour a vingt ans, mais vu que c'est bien et que ça fait également partie de la saga Antoine Doinel de Truffaut, c'est un peu le segment le plus prestigieux et qui a droit à une diffusion indépendamment du reste du film. Et c'est pas mal. C'est un film sur ce que l'on appellerait la « friendzone ». Alors bien sûr il y a quelques... Lire la critique de Antoine et Colette

5
Avatar Moizi
7
Moizi ·

Bienvenue dans la FriendZone

J’avais adoré Les 400 Coups et j’éprouvais une certaine curiosité sur le devenir du personnage d’Antoine Doinel avec toute la dimension quasi autobiographique qui l’entoure. Antoine et Colette aborde un passage que nous avons tous sûrement expérimenté un jour, celui de l’amour à l’adolescence et des (nombreuses) déceptions sentimentales. Après le sentiment d’injustice et d’oppression du jeune... Lire l'avis à propos de Antoine et Colette

6 6
Avatar Moorhuhn
5
Moorhuhn ·

Des adolescents d'autrefois

Je n'ai pas vu ce film à sketches intitulé L'amour à vingt ans, qui n'a pas porté bonheur aux réalisateurs des autres histoires puisque, aux côtés de François Truffaut il y avait des fils de, Renzo Rossellini et Marcel Ophuls, dont le talent n'égale tout de même pas celui de leur papa, un certain Shintarô Ishihara dont la filmographie parait étique, et Andrzej Wajda à qui... Lire l'avis à propos de Antoine et Colette

3
Avatar Impétueux
7
Impétueux ·

Critique de Antoine et Colette par Fry3000

Dès le premier plan, on retrouve un plan de rue sur un grand cinéma, dans Paris. Soit Truffaut aime ce type d'image, soit, j'y ai pensé après, il fait un rappel à Les 400 coups, où l'on voyait pas mal de façades de cinéma quand les enfants faisaient l'école buissonière. C'est probable, vu qu'il donne l'impression de vouloir relier de façon soulignée ce court à son précédent long-métrage. De... Lire l'avis à propos de Antoine et Colette

3
Avatar Fry3000
7
Fry3000 ·

Critique de Antoine et Colette par Ygor Parizel

F. Truffaut dans ce court-métrage garde le même ton que dans les longs qu'il tournait à la même époque. Il parle de la déception amoureuse de son personnage fétiche, tout les garçons peuvent se reconnaître dans cette "version" de Antoine. Lire l'avis à propos de Antoine et Colette

1
Avatar Ygor Parizel
7
Ygor Parizel ·

Critique de Antoine et Colette par Alligator

J'aime beaucoup cet apprentissage amoureux, douloureux, cruel, qui me parle énormément, me rappelle une histoire personnelle et qui prend avec le recul une dimension fort émouvante encore mais surtout très attendrissante. Marie-France Pisier joue ici son premier rôle, elle est méconnaissable, sa voix si particulière, mi boudeuse, mi aguichante me dit bien quelque chose. Etrange parcours pour ce... Lire l'avis à propos de Antoine et Colette

2
Avatar Alligator
9
Alligator ·

Surfait

Cela faisait un bon bout de temps que je ne m'étais pas replongé dans un film de François Truffaut. Je le fais ici avec le personnage d'Antoine Doinel que j'avais, comme tout le monde ou presque, découvert avec Les 400 coups. Antoine est désormais un adolescent dont les rêves de liberté ont trouvé enfin une réponse. Le bonhomme vit seul dans la capitale française, subvenant à ses... Lire la critique de Antoine et Colette

Avatar batman1985
4
batman1985 ·

Critique de Antoine et Colette par Adrii

Antoine et Colette fait suite aux 400 coups, film que j'ai adoré. J'ai globalement bien aimé ce court métrage et je compte bien me faire en une soirée le reste de la "saga" (si on peut appelé ça comme ça) d'Antoine Doinel ! J'ai été quand même un tout petit peu déçue car je m'attendais à retrouver l'Antoine Doinel indépendant, libre et insouciant. Le premier plan où... Lire la critique de Antoine et Colette

Avatar Adrii
7
Adrii ·

Le blé en herbe

Issu du film à sketches "L'amour à 20 ans", ce segment signé François Truffaut marque le retour l'écran de son héros Antoine Doinel, trois ans après "Les quatre cent coups". Jean-Pierre Léaud a bien grandi durant cette période, et c'est désormais un jeune homme que l'on retrouve libre et indépendant, depuis ses mésaventures en centre fermé pour mineurs "délinquants". Il vit seul et... Lire la critique de Antoine et Colette

Avatar Val_Cancun
6
Val_Cancun ·
  • 1
  • 2