La beauté : l'horreur ! l'horreur!

Avis sur Apocalypse Now

Avatar AlainBenvolio
Critique publiée par le (modifiée le )

Apocalypse now est pour moi le plus grand film sur la guerre du Vietnam. Il bat à plates coutures Cimino (voyage au bout de l'enfer) et Kubrick (full metal jacket)
Le parti pris esthétisant de mise à distance de la guerre par Coppola enlève à celle-ci tous les horripeaux idéologiques ou émotionnels et la confine dans le seul domaine qui lui appartienne vraiment : celui de l'horreur (derniers mots de Kurtz).
Quelques scènes illustrantes : le surf, les cartes à jouer sur les corps, la danse sur le bateau, un putain de tigre, l'attaque avec la chevauchée des Walkyries, l'odeur de la victoire, le show des filles...............................
La perfection de l'horreur des bras coupés..........................
De plus, Coppola utilise un personnage tiers non impliqué (Martin Sheen) pour accentuer la notion de spectacle et le malaise qui nous étreint (à aucun moment Sheen réagit à ce qu'il voit comme s'il était sidéré) et ^pour dévoiler l'intention véritable du film derrière l'enquête initiale : un voyage labyrintique dans le cerveau d'un homme sous couvert de voyage et la découverte de l'inexcusable folie apocalyptique des hommes capables de telles horreurs !
Et ce qui est intéressant c'est que cette découverte ne s'accomplit et est dite qu'au moment de la recontre avec Kurtz. en effet ce dernier en enlevant tous les horipeaux idéologiques et émotionnels (mensonges ! mensonges) dévoile la beauté pure et parfaite de la guerre et bien sûr .........son horreur absolue.
Je citerai Jacques Lacan : "le dernier paravent qui abrite l'horreur de la réalité c'est la beauté"

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 450 fois
1 apprécie

AlainBenvolio a ajouté ce film à 1 liste Apocalypse Now

  • Films
    Illustration Top 10 Films

    Top 10 Films

    Avec : 2001 : L'Odyssée de l'espace, Citizen Kane, Autant en emporte le vent, Apocalypse Now,

Autres actions de AlainBenvolio Apocalypse Now