Avis sur

Apocalypse Now par EIA

Avatar EIA
Critique publiée par le

Quand j'ai avouée, morte de honte, à un ami, que je n'avais jamais vu Apocalypse Now, on m'a fait comprendre que c'était une aberration. Je me suis donc fait un devoir de remédier à celà, et me suis procurée le film, la peur au ventre, je l'avoue, de crainte qu'il s'agisse d'un film qu'on m'aurait survendu.

Seulement voilà : la scène d'introduction m'a mise au tapis d'entrée. La musique, le plan, la torpeur, tout s'installe. Puis, l'histoire commence, et là, je comprends : si je suis toujours prise pour une folle lorsque je réponds : "Heart of Darkness!" quand on me dit "capitaine Kurtz?" , c'est qu'Apocalypse Now n'est autre qu'une adaptation du roman de Joseph Conrad. Chose que j'aurais surement du savoir...

Toujours est-il que du coup, le film a pris pour moi une autre dimension, à savoir : quid de sa qualité en tant qu'adaptation? Car il faut concéder d'avance aux films des qualités cinématographiques impressionantes, une mise en scène époustouflante, démesurée, une vraie démonstration.

Mais pour la grande lectrice que je suis, les bonnes adaptations de romans au cinéma ne font pas légion. Or, ici, Coppola réussit parfaitement la transposition d'une afrique colonisée à un Viet-nam à feu et à sang. Comme quoi toutes les guerres se ressemblent bien. J'ai eu beau cherché une incohérence quelque part entre ce que nous livre Conrad et ce que nous offre Coppola, je n'en ai pas trouvé. J'avais d'autant moins de chances d'en trouver que Coppola ayant eu l'intelligence de changer complètement le décors, il s'octroie la possibilité de gommer certains passages un peu laborieux, m'est avis, du roman.
Il en respecte jusqu'au rythme, celui de quelqu'un qui marcherait dans la vase. Il en respecte le mythe obsédant du fameux capitaine Kurtz ( au passage malgrè les avertissements, je n'ai rien trouvé de choquant à la prestation de Brando). Il en respecte l'anonymat du héros, chose que j'ai lu qu'on lui reprochait. Le héros dans le livre est à l'image de Sheen : on ne sait pas qui il est, on ne parvient pas à s'identifier à lui tout à fait : il est l'expérience qu'on nous propose de vivre.

J'ajoute à cela que, si j'avais trouvé le livre intéressant de par ce qu'il m'apprenait sur l'état d'esprit d'hommes en guerre, le style m'avait paru un peu lourd et je m'étais ennuyée, alors que ce n'est vraiment pas un gros roman.

Apocalypse Now est donc le premier film que je trouve résolument mieux que le livre dont il s'inspire.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 627 fois
4 apprécient

EIA a ajouté ce film à 10 listes Apocalypse Now

Autres actions de EIA Apocalypse Now