👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

(Attention : cet avis peut contenir des traces de noix et du lyrisme de bac à sable)

Décrire ce monument du cinéma est quasiment chose impossible. On a déjà beaucoup, beaucoup écrit dessus, à un tel point que sortir une phrase telle que "c'est plus qu'un film, c'est une expérience" pour le résumer peut sembler un infect cliché pas frais.
Et pourtant, c'est bien ce qu'est Apocalypse Now. Une expérience esthétique, sensorielle, presque physique. Un océan d'images dans lequel on plonge, et duquel on sort marqué à jamais. Un rêve mis en image ; ou plutôt un cauchemar, une symphonie de l'horreur, belle et glaçante. Et un chef-d'oeuvre, pour peu que l'on s'y abandonne, qu'on y entre ; parce que sans aucun doute, il semblera trop abstrait, trop irréel, trop long ou lent à certains. Tant pis pour eux.

Le visage de Martin Sheen se confondant avec la jungle en feu.
La chevauchée épique et absurde des hélicoptères.
La dérive lente et hypnotique du petit bateau des héros qui s'enfonce dans la folie.
Le délire des troupes devant un spectacle de cabaret.
L'arrivée, enfin, devant le mystérieux et magnétique Kurtz.
Le sacrifice rituel d'un boeuf sur la musique des Doors.
Martin Sheen ensanglanté qui descend les marches du temple, dans un plan qui sera repris quasi à l'identique par John Milius (soi dit en passant scénariste du film) pour le final de Conan le Barbare.
La folie. L'émotion. La beauté. La mort.
Un film hors du temps. Un film hors des mots.
Voilà ce qu'est Apocalypse Now.

Peut-être pas mon film préféré, mais sans aucun doute le meilleur que j'ai jamais eu l'occasion de voir. Un ensemble de tableaux inoubliables et mystiques, composé par un réalisateur génial et servi par une interprétation parfaite.
Coppola, vous avez beau être barbu, je vous aime.
Tibère_Lechat
10
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur.

il y a 9 ans

10 j'aime

3 commentaires

Apocalypse Now
Hypérion
10

La guerre est une folie trop monstrueuse pour être admise par l'esprit humain...

J'ai découvert Apocalypse Now dans des circonstances bien particulières. J'avais 15 ans, j'étais perdu dans un bled anglophone canadien de 2000 âmes dont le cinéma proposait la projection de la...

Lire la critique

il y a 10 ans

242 j'aime

32

Apocalypse Now
Strangelove
10

La folie, essence même de l'être humain.

Apocalypse Now est un film légendaire. N'ayons pas peur des mots. Tant par sa qualité technique et esthétique que par son tournage infernal qui, est au moins aussi connu que le film lui même. J'en...

Lire la critique

il y a 9 ans

167 j'aime

17

Apocalypse Now
Spark
5

Spark Critic: Now available in Redux!

C'est très difficile pour moi de faire une critique d'Apocalypse Now. Je n'arrive pas à m'empêcher de penser que je suis passée à côté d'un truc – voire du film. Mais je tiens à préciser tout de...

Lire la critique

il y a 11 ans

135 j'aime

89

Le Souper
Tibère_Lechat
10
Le Souper

Fouché ? Coulé !

Un soir dans Paris sous l’occupation de la coalition étrangère ; un souper entre le chef de la diplomatie, Talleyrand, tordu éthéré et boiteux, et le chef de la police, Fouché, vieux renard impulsif...

Lire la critique

il y a 9 ans

10 j'aime

1

Apocalypse Now
Tibère_Lechat
10

Fin du monde

(Attention : cet avis peut contenir des traces de noix et du lyrisme de bac à sable) Décrire ce monument du cinéma est quasiment chose impossible. On a déjà beaucoup, beaucoup écrit dessus, à un tel...

Lire la critique

il y a 9 ans

10 j'aime

3

Roméo et Juliette
Tibère_Lechat
9

So does the youth

Tant qu’on est dans la série « adaptations de Shakespeare » … (Partie 2) Encore une fois, on ne peut pas vraiment louer l’effort d’originalité. C’est le paradoxe des grandes œuvres littéraires au...

Lire la critique

il y a 8 ans

9 j'aime

4