Terrible

Avis sur Apprentice

Avatar John May
Critique publiée par le

Aiman se fait engager comme gardien à Larangan, une prison de haute sécurité à Singapour. Au préalable, il a subi un interrogatoire visant à évaluer son équilibre psychologique et examiner son passé. Issu d’une famille modeste, il habite avec sa sœur qui prévoit d’échapper à sa vie précaire en épousant un Australien. Au bout de quelques semaines, Aiman, au comportement exemplaire, est affecté au couloir de la mort pour accompagner les derniers jours des condamnés. Rahim, qui officie en tant que bourreau, le prend sous son aile et décide de lui enseigner les rudiments du métier. Il ignore qu’Aiman possède un secret… Tourné en Australie en raison de son sujet sensible, ce drame produit par Éric Khoo dénonce un régime qui exécute par pendaison à tour de bras pour des motifs parfois dérisoires. On découvre un milieu très fermé à travers les yeux d’un novice au cœur bien accroché et très appliqué, qui va se faire rattraper par sa conscience et ses motivations premières. La mise en scène, anxiogène, pudique et sans détour, montre aussi bien les familles éplorées aux grilles du pénitencier que la méthode pour abréger les souffrances des détenus. La banalisation du geste du bourreau est terrifiante.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 702 fois
3 apprécient

Autres actions de John May Apprentice