Trop superficiel

Avis sur Après la guerre

Avatar MichaëlLamoureux
Critique publiée par le

Ce film, sur l'exil d'un ancien terroriste d'extrême gauche italienne réfugié en France à la suite la doctrine Mitterrand et rattrapé par son passé à la suite d'un attentat en 2002 après la fin de cette doctrine, fait le choix de s'attarder plus sur la situation personnelle de ce persnnage et de sa fille que sur l'évolution de la situation politique en Italie. Pourquoi pas, c'est le choix du réalisateur même si, pour ce genre de film, la combinaison des deux me semble nécessaire.Le souci, c'est que même dans le suivi de la situation de ce Marco et de sa fille, ce film est assez superficiel.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 276 fois
0 apprécie · 1 n'apprécie pas

Autres actions de MichaëlLamoureux Après la guerre