👉 17 juin : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Trois matadors s'affrontent dans les arènes de Madrid. La vieille gloire (Domingo Ortega), le torero de moda (Antonio Bienvenida) et le jeune espoir (Enrique Vera). L'enjeu de la corrida est non seulement la suprématie dans l'arène mais aussi la capacité à exercer son pouvoir sur les femmes. Le récit se déroule quasiment dans le temps réel de la corrida. L'habileté du réalisateur consiste à alterner avec brio les scènes taurines (une vraie corrida à Las Ventas, les grandes arènes de Madrid), les scènes de public, les enjeux sentimentaux et les scènes d'infirmerie. Le film constitue un répertoire assez complet des lieux communs attachés à la corrida, depuis les superstitions et bondieuseries diverses jusqu'à l'espontaneo au destin tragique en passant par la mauvaise foi du public. Les deux touristes françaises qui voient leur première corrida sont particulièrement savoureuses. Elles sont croquées avec une cruauté non exempte de réalisme. Domingo Ortega est tout à fait convaincant dans le rôle du vieux maestro plein de dignité. Un film tout à fait recommandable si l'on éprouve de l'intérêt pour l'Espagne et sa culture.

Guitarrero
7
Écrit par

il y a 2 ans

Terre sans pain
Guitarrero
9

Critique de Terre sans pain par Guitarrero

Las Hurdes (Terre sans pain) est un film documentaire (le seul dans l'œuvre de Buñuel) qui montre la misère d'une région d'Espagne située en Estrémadure. Il a été financé par Ramon Acin, un...

Lire la critique

il y a 3 ans

1 j'aime

Après-midi de taureaux
Guitarrero
7

Tarde de toros en Madrid

Trois matadors s'affrontent dans les arènes de Madrid. La vieille gloire (Domingo Ortega), le torero de moda (Antonio Bienvenida) et le jeune espoir (Enrique Vera). L'enjeu de la corrida est non...

Lire la critique

il y a 2 ans