Avis sur

Aquaman par pierrick_D_

Avatar pierrick_D_
Critique publiée par le

Arthur Curry est né d'un père humain et d'une princesse atlante.Sa mère étant repartie vivre en Atlantide lorsqu'il était enfant,il a toujours vécu sur Terre avec son père.Il est devenu un colosse aux pouvoirs extraordinaires aussi à l'aise sous l'eau qu'à l'extérieur et reste peinard dans son bled de bord de mer.Mais voilà qu'une autre princesse atlante,nommée Mera mais plus sympa que Mohammed, arrive pour lui demander de faire valoir ses droits à la couronne du royaume sous-marin car Orm,actuel roi et demi-frère cadet d'Arthur,veut attaquer les humains et dévaster la Terre.Après Superman,Batman et Wonder Woman,un nouveau héros DC Comics a droit à son film personnel.DC Films,toujours à la poursuite de Marvel et de son MCU,développe son univers en adaptant ses BD phares.Dans la foulée de "Justice League" et "Wonder Woman",sortis l'année précédente,voici donc "Aquaman".Produit par Zack Snyder,qui a la haute main sur les films DC,celui-ci est réalisé et coécrit par James Wan,petit prodige du cinéma d'horreur contemporain,à qui l'on doit notamment "Saw","Insidious" ou "Conjuring:les dossiers Warren".Plus récemment,il s'est dirigé vers le blockbuster d'action avec "Fast and furious 7",et confirme ici cette tendance.Tout en restant confiné dans les limites du genre,"Aquaman" est plutôt pas mal,surtout si on le compare à l'ensemble des oeuvres similaires.Wan,bien secondé par le monteur Kirk Morri, boucle solidement sa réalisation et livre un film qui file à bonne cadence,rythmé par des scènes d'action ultra violentes,imaginatives et magistralement chorégraphiées,en évitant le montage épileptique inhérent à ce type de divertissement.Tout ceci est brillamment soutenu par un visuel scotchant dû à la direction artistique de Bill Booth et Desma Murphy,aux décors de Bill Brzeski et à la photo de Don Burgess,dans une débauche de couleurs,de costumes et de créatures réelles ou imaginaires.On chevauche des requins ou des hippocampes,on croise des tas d'espèces animales et végétales,et même les séquences terrestres sont magnifiques,du Sahara à la Sicile où a lieu une ébouriffante poursuite sur les toits.Bien sûr rien n'est très réaliste et on voit bien qu'on est à Numérique City,mais c'est tellement esthétique et bien filmé qu'on s'en contente aisément.Le scénario,comme celui de "Wonder Woman" avec les Amazones,s'inspire d'un mythe ancien qu'on mélange à un environnement moderne avec un certain bonheur.C'est assez kitsch mais ça fonctionne,et cette évocation de l'Atlantide ne manque pas d'ampleur.De plus,l'irréalisme des personnages et des situations est compensé par une vraie logique interne.On aurait pu par exemple s'interroger à propos du fait qu'un humain et une atlante puissent procréer,mais il sera expliqué plus tard que les atlantes sont à la base des humains,qui ont ensuite acquis des pouvoirs surnaturels quand leur cité a disparu sous les eaux.Autre bon point,la personnalité du héros.Le gars est un peu con,ne se prend pas au sérieux et n'est absolument pas motivé par le trône atlante ou la sauvegarde du Monde,ce qui le rend éminemment sympathique.C'est un gros rustre buveur et cynique qui n'ira au carton que quand il ne pourra plus faire autrement,rejoignant ainsi certains super-héros pas trop concernés comme Deadpool ou Thor.D'ailleurs,à leur image,il pratique un humour décontracté qui fait mouche car il colle naturellement à sa personnalité et ne parait par conséquent pas plaqué artificiellement sur le personnage comme c'est trop souvent le cas avec des sauveurs du Monde sérieux.Enfin,il est à remarquer que le méchant,pour antipathique qu'il soit,a de bonnes raisons de vouloir détruire les humains,considérant qu'il s'agit d'un problème de survie pour l'Atlantide.Ainsi,il dénonce,à juste titre, la pollution marine,introduisant un judicieux aspect écologique.Il redoute aussi que sa cité ne soit découverte un jour ou l'autre et ne puisse plus vivre en paix.C'est bien vu car il y a fort à parier que si on mettait au jour un tel univers,on ne tarderait pas à le détruire ou à en faire un putain de parc d'attraction.Orm rejoint du coup l'analyse que peut faire un personnage comme Magneto dans "X-Men",s'opposer aux humains pour éviter d'être détruit,tuer ou être tué.C'est là que le discours du film s'effondre radicalement car bien sûr les auteurs,des progressistes naturellement,privilégient la solution à la Xavier,tout le monde devant faire ami-ami sous l'égide d'Aquaman qui,magie du métissage,présente l'avantage de pouvoir réunir tout le monde dans un grand élan oecuménique.En théorie du moins,car dans la vraie vie ça ne se passe pas tout-à-fait comme ça.Mais peu importe,"Aquaman" aura délivré son joli message niaiseux d'éloge du multiculturalisme appelant à un grand métissage censé résoudre des problèmes qui sont loin de se cantonner à une compétition interraciale.Le film étant,comme d'habitude,trop long,ça patine sévère vers la fin,surtout qu'on nous sert un twist qu'on avait prévu dès les premières scènes et un post-générique lui aussi parfaitement attendu.Jason Momoa a dans le rôle titre le gabarit et la prestance nécessaires,et il use habilement de son côté badass pour camper un héros à la fois rugueux et décontracté.Amber Heard est très choupinette en princesse subaquatique mutine et autoritaire dont le duo avec le héros est bien au point.Ils sont entourés d'une flopée de vieux grigous hollywoodiens excellents,la bande comprenant Patrick Wilson,Willem Dafoe,Nicole Kidman et un Dolph Lundgren qu'on ne voit plus souvent dans des séries A.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 190 fois
13 apprécient

pierrick_D_ a ajouté ce film à 1 liste Aquaman

Autres actions de pierrick_D_ Aquaman