Affiche Arès

Critiques de Arès

Film de (2016)

Ne pas jeter bébé avec l'eau du bain

Voilà un long métrage qui, en apparence, accumule les défauts : une erreur monumentale dans le choix de la date dès le carton d'ouverture (l'action se situe dans un Paris post-apocalyptique parfaitement impensable sur une échelle de moins de vingt ans : l'année 2135 au lieu de 2035 évitait le saisissant sentiment d'absurdité qui plombe tout le début du film), un casting bordélique et... Lire l'avis à propos de Arès

19
Avatar Alexandre Agnes
6
Alexandre Agnes ·

Ne tirez pas sur Arès !

Il serait beaucoup trop facile de critiquer le film et le comparer immédiatement à une mauvaise production Besson ou qui tente vainement de copier les ricains. Un film de SF français avec un minimum de budget et communication autour, et qui arrive quand même à débouler au cinéma... Rien que pour ça je n'ai pas attendu un jour de plus pour aller le voir (sa durée de vie dans les salles n'étant... Lire l'avis à propos de Arès

11
Avatar Escapist
8
Escapist ·

Vers une vraie SF en France?...

Arès est un film inespéré, un OVNI dans le paysage cinématographique français. Un peu de SF dans ce monde de brute que diable! Ca nous changerait des comédies bas de gamme qu'on nous sert à la pelle chaque année (avec le dernier en date, celui qui nous vend un max de rêve: A bras ouverts) ou des drames dépressifs qui nous sont propres (et que j'aime assez pour le coup dans pas mal de cas...... Lire la critique de Arès

9 3
Avatar Aenarion
5
Aenarion ·

Les Boxeurs du futur rêvent-ils de révolte ?

Je crois pouvoir isoler trois critères pour distinguer le cinéma de science-fiction américain du français. Le premier concerne la rareté : même ramenée à de simples pourcentages, la production du premier l’emporte sur celle du second sans aucune discussion possible. Ensuite vient la sophistication, de forme à travers l’expérimentation artistique, comme de fond dans la pertinence des sujets... Lire l'avis à propos de Arès

7
Avatar LeDinoBleu
7
LeDinoBleu ·

"Sombre futur !"

Le divertissement de masse comme arme politique et propagandiste est une manœuvre qui ne date pas d'aujourd'hui. Dans la Rome Antique, le procédé s'appelait : "Panem et circenses" littéralement "Du pain et des jeux". Divertir la plèbe dans les arènes pour mieux la manipuler et la gouverner. Quelques millénaires plus tard, la télévision s'est substituée à la poussière des arènes et aux combats... Lire la critique de Arès

5
Avatar RAF43
7
RAF43 ·

Sans Besson ? Oui, on peut.

Gros coup de chapeau aux producteurs qui ont osé faire un film de SF français dans un genre totalement dénigré du monde du cinéma en France (sauf par Besson qui fait ce qu'il veut). Alors oui, "Ares" c'est de la SF old school. Et alors ?... Tant que le scénario tiens la route. Et c'est le cas ici. Du travail bien fait, sans être révolutionnaire, mais bien fait. Une dystopie de série B disons,... Lire l'avis à propos de Arès

5
Avatar Jean-François Sturm
8
Jean-François Sturm ·

Les gladiateurs du futur

2035. Avec ses 15 millions de chômeurs, la France fait désormais partie des pays pauvres. La population oscille entre révolte et résignation et trouve un exutoire dans des combats télévisés ultra violents où les participants sont dopés en toute légalité et où tous les coups sont permis. Reda, dit Arès, est un ancien combattant qui vit de petits boulots de gros bras pour la police. Il... Lire la critique de Arès

5
Avatar dagrey
6
dagrey ·

Patient zéro.

Le 29 juillet 2027, une loi modifie les principes portant sur le respect du corps humain. L'homme peut désormais vendre, louer, disposer de son corps comme il l'entend. L'expérimentation humaine devient un simple acte de commerce. Ce film d'anticipation et d'action français dessine un monde futuriste à la bombe de peinture, écrit et réalisé par le cinéaste Jean-Patrick Benes... Lire la critique de Arès

4
Avatar HITMAN
7
HITMAN ·

Critique de Arès par Ninesisters

Suite à la faillite de l'état français, des grandes corporations ont racheté le pays. Depuis la légalisation du dopage, le sport le plus populaire est devenu l'Arena, où des combattants "gonflés" s'affrontent dans des joutes sanglantes. Arès est un ancien champion, mis au rebut depuis qu'un produit a failli lui couter la vie. Mais sa compatibilité avec une nouvelle... Lire l'avis à propos de Arès

4
Avatar Ninesisters
8
Ninesisters ·

Non non, la SF française n'est pas morte !

Ce n’est pas une nouveauté, la SF française (dans tous les domaines) est relativement discrète et passablement misérable en cette décennie. Bien pauvre héritage de son si glorieux passé, en la personne de Jules Verne ou George Méliès pour ne citer qu’eux. Etant donné le peu de moyens que l’on prend le risque d’allouer aux productions du genre dans l’Hexagone, on ne peut effectivement pas se... Lire l'avis à propos de Arès

4 3
Avatar Aldorus
7
Aldorus ·