Affiche Ariane

Critiques de Ariane

Film de (1957)

Ariane raconte des mythos

A force de voir tout ces films qui parlent d’amour à Paris, je commence à comprendre d’où vient cette lueur dans les yeux des étrangers dès que tu leur dis que tu es française et que tu habites près de la capitale… J’ai eu le droit à des « How romantic ! » ou « French girls are so bold ! »… ouais ouais… Enfin bref, merci Hollywood de prendre soin de notre réputation! Donc voilà comme je le... Lire la critique de Ariane

33
Avatar Melly
7
Melly ·

Mensonges sur canapé [8.5]

Maurice chevalier, (très bon en VO et même en VF :) détective privé, habite avec sa fille Audrey Hepburn, élève au conservatoire de musique. Un nouveau client de Maurice chevalier, s’intéresse à Gary Cooper, qu'il soupçonne d'être l'amant de sa femme. Celui-ci, pris de folie, menace d'aller le tuer... Ariane (Audrey) décide d'intervenir... Billy Wilder flatte l'égo des hommes et pour cela il... Lire la critique de Ariane

33 8
Avatar Silence
8
Silence ·

La fille de l'après-midi

A Paris,le détective privé Claude Chavasse(Maurice Chevalier) vit avec sa fille Ariane(Audrey Hepburn).Il est spécialisé dans les affaires d'adultère. Ariane est fascinée par le travail de son père. Lorsqu'elle surprend un des clients de son père dire qu'il veut tuer Mr Flannagan(Gary Cooper) parce qu'il est avec sa femme,elle court le prévenir à l'hôtel alors qu'elle ne l'a jamais rencontré..... Lire l'avis à propos de Ariane

10 13
Avatar cinemusic
9
cinemusic ·

Le premier amour de Barbe-Bleue

Il est inutile de tourner autour du pot, s'il y a bien un homme qui a su donner ses lettres de noblesse à la comédie romantique, c'est bien Ernst Lubitsch. Avec lui, elle se faisait raffinée, élégante, charmante, drôle, sarcastique voire un tantinet provocante ! On ne comparera pas avec la production actuelle, cela est, à mon sens, totalement inutile. Pourtant il est possible de faire perdurer... Lire la critique de Ariane

27 5
Avatar Kalopani
7
Kalopani ·

Love in the Afternoon

Quatorzième film de Billy Wilder et le second des trois sortis durant l’année 1957, avec L*’odyssée de Charles Lindbergh* et Témoin à Charge, Ariane, adaptation du roman Ariane, jeune fille russe de Claude Anet, nous fait suivre une fille d’un détective privé qui est fasciné par un riche séducteur. Wilder propose une charmante et délicieuse comédie... Lire la critique de Ariane

24 12
Avatar Docteur_Jivago
8
Docteur_Jivago ·

L'amour ne tient qu'à un fil

C'est avec une timidité toute adolescente que je poursuis mes "rendez-vous" avec l'ingénue Audrey. Je m'émerveille chaque fois davantage de la "thin girl" comme aime la surnommer Franck Flannagan. Autant vous le dire tout de suite, je n'ai aucune chance de réussir face à l'immense (au propre comme au figuré) Franck. Essayons d'oublier Audrey quelques instants et pensons au film... hum pas facile.... Lire la critique de Ariane

22
Avatar Raf
8
Raf ·

Fascination...

Love in the Afternoon pêche d'un rythme mollasson. Il faut tout le charme d'Audrey Hepburn et toute la prestance de Gary Cooper pour retenir l'attention du spectateur. Les roucoulades curieuses - quasi malsaines et qui n'en sont d'ailleurs pas - des deux protagonistes tiennent difficilement en haleine durant une bonne heure. La faute à des caractères qui se dévoilent peu, un ton... Lire la critique de Ariane

14 3
Avatar Hypérion
7
Hypérion ·

Critique de Ariane par raisin_ver

Dans Ariane, l'immense Gary Cooper - sa taille est d'ailleurs mentionnée- tient un rôle assez semblable à celui qu'il incarnat 20 années avant dans La huitième femme de Barbe-Bleue, celui d'un richissime industriel collectionneur d'aventures, un des plus beaux cœurs d'artichaut au point de ne pas reconnaître sa précédente liaison parisienne et d' en ignorer totalement le prénom. Sans le... Lire la critique de Ariane

14
Avatar raisin_ver
7
raisin_ver ·

L'amour l'après midi

Ariane, c'est la rencontre entre trois des plus grands talents du cinéma américain de l'époque. D'un côté Billy Wilder, l'un des plus beaux représentants de l'époque avec Frank Capra et Howard Hawks. Celui ci sort tout juste de Sept ans de réflexion, qui offre à Marylin Monroe l'une des scènes les plus cultes de l'histoire du cinéma. Déjà reconnu pour son Sunset Boulevard, le réalisateur... Lire l'avis à propos de Ariane

13 6
Avatar Hyunkel
9
Hyunkel ·

A Paris, tout le monde dit "I love you"...

Fille d’un détective privé (Maurice Chevalier), Ariane (Audrey Hepburn) surprend un jour la conversation entre son père et un de ses clients, un mari trompé, qui décide d’aller tuer l’amant de sa femme, un certain Frank Flanagan (Gary Cooper), coureur de jupons réputé. Secrètement amoureuse de Flanagan – bien que ne l’ayant vu qu’en photo –, Ariane court prévenir ce dernier du danger qui le... Lire l'avis à propos de Ariane

5
Avatar Tonto
9
Tonto ·