👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

"Le poisson ne pense pas, parce que le poisson sait tout. "

Un amour de film avec un Emir Kusturica au sommet de son art. Dans son style caractéristique, le génial réalisteur nous offre une fresque sublime et poétique servie par ses innombrables métaphores animales. Les premières scènes montrent le ton du film : chaque personnage est esclave de son propre rêve et Johnny Depp, dont l'interprétation est juste géniale, en est non seulement le narrateur mais le premier à être confronté à ces différents rêves. Délicieusement loufoque par moment - la scène du dîner est absolument fantastique- et terriblement touchant à d'autres -les différents personnages semblant être "enfermés" dans leur quête chimérique qui conduiront souvent à leur perte, sorte de libération dans l'au delà- , ce film manie avec une justesse incroyable la comédie et le drame.
L'angle de la narration, la musique, les métaphores, et les interprétations nous immergent facilement et à corps perdu dans les méandres du cerveau de kusturica, qui nous emmène avec lui dans un délire Arizonien dont les personnages sont aussi émouvants qu'agaçants. A noter l'immense interprétation de Faye Dunaway, dont le rôle semble avoir été écrit pour elle.
JulienL1
9
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur.

il y a 8 ans

3 j'aime

Arizona Dream
eloch
10

" Je vais vivre pour l'éternité et je serai une tortue ..."

Ce film reste le numéro 1, celui de tous qui ressort particulièrement parce-que j'aime toutes les scènes, que je ne me lasse pas de le redécouvrir chaque fois, que les acteurs sont impeccables et que...

Lire la critique

il y a 9 ans

42 j'aime

6

Arizona Dream
Truman-
7

Critique de Arizona Dream par Truman-

Mystérieux, hypnotique et original, une chose est sur c'est qu'Arizona Dream est un film unique en son genre mêlant a merveille rêverie et humour, beauté et tristesse . La réalisation dégage un style...

Lire la critique

il y a 8 ans

36 j'aime

5

Arizona Dream
Docteur_Jivago
8

Rêve sidéral d'un naïf idéal

Un ciel se déplaçant à toute vitesse, une musique belle et intrigante, un esquimau sur un traîneau de chiens-loup, la glace s'effondrant... Puis Alex se réveille, jeune homme qui recense les poissons...

Lire la critique

il y a 4 ans

33 j'aime

8

Arizona Dream
JulienL1
9

"Le poisson ne pense pas, parce que le poisson sait tout. "

Un amour de film avec un Emir Kusturica au sommet de son art. Dans son style caractéristique, le génial réalisteur nous offre une fresque sublime et poétique servie par ses innombrables métaphores...

Lire la critique

il y a 8 ans

3 j'aime

Abbey Road
JulienL1
10
Abbey Road

Critique de Abbey Road par Julien Latour

Cet album marque l'émancipation de George Harrison avec son fabuleux "Something", peut être la plus belle chanson d'amour avec "God Only Knows" des Beach Boys et les influences musicales indiennes...

Lire la critique

il y a 8 ans

3 j'aime

Who Will Cut Our Hair When We're Gone?
JulienL1
8

Critique de Who Will Cut Our Hair When We're Gone? par Julien Latour

Eh non, il n'y a pas que Neil Young et Arcade Fire au Canada. Il y a eu également "The Unicorns" -certains membres forment du reste aujourd'hui "The Islands"- et penser que Arcade Fire s'est fait...

Lire la critique

il y a 8 ans

3 j'aime