Ce site utilise des cookies, afin de vous permettre de naviguer en restant connecté à votre compte, de recueillir des statistiques de fréquentation et de navigation sur le site, et de vous proposer des publicités ciblées et limitées. Vous pouvez accepter leur dépôt en changeant de page ou en cliquant sur le bouton “Oui J’accepte”.
Oui J'accepte

Ah, l'arme à guedin !

Avis sur Armageddon

Avatar Brad-Pitre
Critique publiée par le (modifiée le )

Michael Bay. Bruce Willis. Un astéroïde géant. Des explosions ! Des astronautes formés en deux semaines. Une armoire à glace avec une clef à molette. La NASA. La NASA qui fait confiance à des mecs d'Exxon. Et à Bruce.

Bruce, putain, c'est toi ? Je sais que t'as tourné dans pas mal de merdes, mais Pulp Fiction putain, The Gold Watch merde ! Plus rien n'est sacré de nos jours... Ben affligeant... Une avalanche de bons sentiments et de niaiserie ! Des flashbacks relous. Du patriotisme exacerbé. Michael Clarke Duncan. Les quotas ethniques. Si il y a des trucs qui tombent du ciel, il faut que ce soit sur New York. Du cyclimse (si, si c'est vrai, hein Richard ?). Des hommes virils. Des explosions ! Des blagues lourdingues. Du Hard Rock à papa ! La radio qui tombe en panne alors que ça aurait pu être le godemiché à Arwen, le mixeur ou la machine à pop-corn putain ! La cruche de service. Michael Bay x Bruce Willis x Hollywood. Hollywood. Pour l'humanité tout entière. Les mecs qui, à 10 secondes près, faisaient tout foirer. #L'homme qui tombe à pic. Paris brûle t-il ? Un mec en chien. Steve ? Bordel ! Qu'est-ce que tu fous ici ? Fargo, Reservoir Dogs, Pulp Fiction, The Big Lebowski, ça ne te dit rien ? T'es tellement au-dessus de ça merde... Des crackers ! Une grosse, grosse, grosse foreuse. #cmb. Le mec qui sauve le monde est... (roulement de tambours) américain ! Des explosions ! Des mineurs américains déguisés en astronautes qui vont sauver l'humanité pendant que le reste du monde se branle les couilles. Et des beaux gosses qui prennent des poses charismatiques tout en se dirigeant vers leur navette spatiale pour commencer leur mission salvatrice, il n'y a que ça de vrai ! Encore un film avec du bruit dans le vide (et même des flammes non de Dieu)... J'ai carrément fait une métaphore sur le film là... Des explosions ! Un drapeau américain. La télécommande qui merde pile au mauvais moment. Aux Champs Élysées... Wham ! Le beau gosse de service qui pécho la bonasse, de service également. Un film pas prévisible du tout. J.J.Abrams au scénar. Des tas d'explosions ! Un sacrifice. Héroïque. L'Amérique a (encore) sauvé la Terre. God bless 'Murica ! Des tas d'explosions putain ! Et même une explosion nucléaire, popopo ! La routine avec Michael "Motherfuckin' 'Splosions" Bay !

C'est comme un Independance Day ou un Rocky IV, un bon vieux nanar héroïco-américano-patriotique. Un peu (beaucoup en fait) de second degré est nécessaire pour apprécier ce film et il est d'ailleurs tout à fait regardable (prévoyez quand même une bassine, au cas où). Mais le noter plus de 3 c'est mort. Enfin bref, le genre de film que tu regardes chez ta tante sur TF1 parce-qu'il n'y a rien d'autre à faire mis à part manger et que ton estomac est déjà sur le point d'exploser (non Michael, pas cette fois).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 802 fois
11 apprécient · 1 n'apprécie pas

Brad-Pitre a ajouté ce film à 7 listes Armageddon

Autres actions de Brad-Pitre Armageddon