Tocardise snyderienne à son paroxysme !

Avis sur Army of the Dead

Avatar Moizi
Critique publiée par le

Le pire n'est, encore une fois, jamais décevant. La question est simple, comment, même avec un réalisateur aussi médiocre que Snyder, on peut arriver à un film aussi plat et échouant tout ce qu'il entreprend ? Parce que je ne veux pas dire, mais au départ on avait un concept franchement pas dégueu, on mélange deux genres : le film de zombies et le film de casse. En plus les codes des deux films peuvent aisément se marier ensemble puisqu'il faut dans les deux de la discrétion, un contrôle de l'espace, faire vite, bref il y a avait moyen de s'amuser... Il y avait d'autant plus moyen de s'amuser que l'action se situe à Vegas et là où n'importe quel réalisateur aurait essayé de faire une sorte de parallèle avec la critique du consumérisme vue dans Zombie de Romero où on aurait des centaines de zombies en train de jouer aux machines à sous... On aurait pu imaginer moult scènes comiques... Ici, chez Snyder on n'a rien de tout ça.

Il avait déjà vidé son remake de Zombie de toute critique du consumérisme, il ne fallait pas s'attendre à voir quelque chose de mieux ici.

Le premier constat c'est que le film ne s'amuse même pas avec son concept. Il n'y a rien de jouissif, rien de drôle, rien de percutant et être à Vegas ne sert juste à rien, l'action aurait pu se situer dans n'importe quelle autre ville (ça n'impacte même pas particulièrement l'esthétique qui se veut pourtant très colorée sur les affiches), on aurait juste remplacé le casino à cambrioler par une banque.

Franchement, réussir à rater ça, c'est quand même être le dernier des tocards, c'est juste pas possible d'être nul à ce point là. Je veux dire que je m'attendais à un truc beauf, régressif, que je trouverais profondément de mauvais goût et que je me serais fait un plaisir à détester... Mais là ? C'est juste un film lambda, sans la moindre once de personnalité... Un film Netflix en somme, ni plus, ni moins.

Et même en terme de film de casse ou de film de zombie, c'est juste nul à chier... Ce qui est jouissif dans un film de casse c'est de préparer un plan, de monter une équipe, d'exécuter le plan de parer les imprévus et éventuellement d'avoir un petit coup de théâtre à la fin... Et là il n'y a pas tout ça, l'équipe est recrutée sans forcément que tous les membres soient présentés et que l'on sache quelle est leur spécialité (on en a même qui sortent de nulle part...), quant au plan c'est le niveau zéro du plan...

C'est très clairement un film fainéant, il n'a pas envie de se prendre la tête à nous raconter un casse compliqué où l'on pourrait avoir des scènes de tension un peu comme dans Mission Impossible premier du nom... Ou bien des plans tarabiscotés mais rigolos comme dans Logan Lucky... Non, là c'est juste nul, un type dit que peut-être il va réussir à ouvrir le coffre et il ouvre le coffre... (en hors champ)

Niveau cinéma c'est que dalle, peau zob, nada... Qu'est ce que moi, spectateur, suis censé ressentir à ce moment là si ce n'est un profond ennui ? Snyder ne fait même pas semblant d'en avoir quelque chose à foutre du casse...

Et niveau film de zombies, clairement le film en a tout autant rien à foutre... parce qu'il n'y a quasiment pas de zombies dans ce film, à la place on les a remplacé par des supers zombies de la mort qui tue qui sont intelligents et tout... Mais si tu ne veux pas faire un film de zombies, ne fait pas un film de zombies... Surtout qu'on se tape des scènes super ridicules où on prend vachement au sérieux ces supers zombies... Si le film n'était pas aussi long, aussi chiant et aussi con, je me serais bien marré devant ces scènes, mais clairement j'avais déjà décroché...

Le générique est d'ailleurs déjà beaucoup trop long... tout est trop long en fait...

Tu viens voir un film de zombies, eh ben tu vas devoir te taper des séquences insupportables entre un Baustita qui joue comme un bœuf, la larme à l’œil et sa fille qui euh... existe... (bon point ça, d'exister !)

Le film n'a rien à dire, c'est d'une affligeante banalité, aucune émotion ne passe, alors pourquoi s'en encombrer ? Et vu qu'on a un père et sa fille on sait déjà qui va survivre, ce qu'il va se passer, etc. Tout ça est cousu de fil blanc. C'est pathétique. Je veux dire : si tu n'as rien d'orignal à dire, si tu ne sais pas gérer l'émotion : ne le filme pas, ça rend ton film qui est déjà horriblement trop long encore plus long...

Qui a envie de voir ça ? Qui ?

Qui se dit : ah ouais tiens, je viens voir un drame familial raté et banal au plein milieu de mon film de zombie nul ? Mais personne, alors tu coupes tes scènes à chier et tu n'emmerdes pas le monde. C'est quand même incroyable... Comment chez Netflix personne n'a pu lui dire : nan mais là on se fait chier quand même, ça sert à rien plus...

Et je ne parle même pas des motivations de la fille pour se joindre à l'équipe, ils n'ont pas fait semblant d'écrire un personnage un temps soit peu cohérent.

Mais pour revenir sur le côté film de zombies raté, normalement dans ce genre de film les morts arrivent à cause d'erreurs humaines, le manque de précautions, parce qu'on a baissé sa garde, parce qu'on a fait preuve d'avidité, etc. C'est ça qui est marrant avec le concept de zombies, il ne sont pas réellement dangereux, à part en nombre et c'est parce que les humains sont des humains et donc ne sont pas parfaits qu'ils meurent... Là on n'a pas ça, la plupart des morts arrivent au même moment dans une bouillie visuelle pas forcément très lisible...

Génial...

En plus d'être trop long, d'avoir trop de personnages dont certains n'ont pas de personnalité, forcément ils n'ont quasiment pas d'interactions entre eux... (ce qui est lié avec le fait qu'ils n'ont pas de personnalité) et donc encore une fois on n'a aucune empathie pour eux, on les regarde mourir comme on regarderait passer les trains. Et encore, c'est beau un train, une prouesse technologique... je retire ce que je viens de dire...

Comment trouver ce film autrement que chiant comme la pluie ? Ni jouissif, ni drôle, bien bien écrit, absolument lourdingue, le proposant rien d'un tantinet ludique, c'est un ratage absolu. Snyder est très clairement un immonde tâcheron, si on te donne carte blanche pour faire ton film de zombies et que tu fais ça, c'est que tu as un problème quelque part...

Quel est le projet, à part remplir le catalogue Netflix d'un énième film nul à chier d'un réalisateur connu ?

Sans parler qu'on tombe forcément dans l'écueil de quasiment tous les films du genre, à savoir qu'un zombie met un temps totalement aléatoire à se transformer... On pose que c'est quelques secondes dans l'ouverture du film, puis on voit que c'est plusieurs minutes... et enfin il semblerait qu'il puisse se passe plusieurs heures...

Ah et tant qu'on est dans les incohérences, pour montrer un peu le niveau de nullité d'écriture du film, on a un type qui charge Bautista de chercher de l'argent dans son casino, mais là, ô stupéfaction (vas-y toi aussi joue la surprise derrière ton clavier), c'était pas réellement l'argent qu'il cherchait...

Mais pourquoi ne pas les envoyer chercher ça dès le départ ? vu que c'est littéralement le premier truc sur lequel ils tombent quand ils rentrent à Vegas ? Dire que c'est con, le mot est faible.

En plus on voit bien que la ville est très mal isolée et donc on se pose la question, comment ça se fait qu'avec des zombies intelligents ils n'aient pas réussi à sortir ?

Vaste question...

Par pitié, il faut empêcher Snyder d'approcher une caméra ET un stylo ! c'est juste plus possible...
C'est rien du tout...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2795 fois
49 apprécient · 10 n'apprécient pas

Autres actions de Moizi Army of the Dead