Arythmie fait à coup sûr partie des deux meilleurs films russes de l'année et a d'ailleurs failli coiffer Faute d'amour au poteau pour représenter son pays à l'Oscar du meilleur film étranger 2018. Le personnage principal du film, Oleg, est ambulancier. C'est un homme dévoué à son métier, un peu trop peut-être, et désobéissant à sa hiérarchie quand il l'estime nécessaire pour sauver des vies, ce qui nuit à son avancement et à ses relations avec son infirmière de femme. A travers son quotidien, les cadences infernales de ses tâches et l'obligation de rentabilité voulue par ses patrons, c'est évidemment le portrait d'un système de santé lacunaire qui est fait, et plus largement d'une société russe qui semble avoir perdu tous ses repères. Arythmie est très éprouvant, avec ses situations d'urgence, le film privilégiant l'instantanéité et oubliant les patients et malades dès lors qu'ils sont parvenus à l'hôpital. Ces moments de crise alternent avec des scènes de couple souvent orageuses, avec un Oleg incapable de s'investir autant que dans son travail. Le film n'a quasiment aucun temps mort, toujours sur le qui vive. Pas reposant mais passionnant deux heures durant. Un cran en-dessous de Faute d'amour, quand même, à cause de l'incroyable densité de la mise en scène de Zviaguintsev.

6nezfil
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à ses listes Au fil(m) de 2018, Cinéma russe (2010-2018) et 200 films pour une décennie (2010-2019)

Le 10 novembre 2017

4 j'aime

Arythmie
Christoblog
6
Arythmie

Urgences à la vodka (en mieux)

En plein coeur de l'été 2018 est sorti ce film russe, qui du coup est complètement passé inaperçu. C'est bien dommage. Le réalisateur Boris Khlebnikov propose en effet une chronique intéressante qui...

il y a 2 ans

Arythmie
ArthurPorto
8
Arythmie

Arythmie ou le trouble russe!

C'est grave, docteur? Pourrait-on se demander en regardant Arythmie, le film de Boris Khlebnikov, qui raconte un médecin urgentiste. Il mène une “bagarre” dans une ville russe au sein d'un hôpital et...

il y a 4 ans

Arythmie
AnneM
8
Arythmie

Critique de Arythmie par AnneM

C’est l’histoire d’Oleg, un peu plus de trente ans, médecin ; de son couple ; du quotidien de son équipe du SAMU, dans une ville Russe. Le début et la fin du film sont particulièrement réussis. Les...

il y a 4 ans

The Power of the Dog
6nezfil
8

Du genre masculin

Enfin un nouveau film de Jane Campion, 12 ans après Bright Star ! La puissance et la subtilité de la réalisatrice néo-zélandaise ne se sont manifestement pas affadies avec Le pouvoir du chien, un...

il y a plus d’un an

65 j'aime

12

Drunk
6nezfil
8
Drunk

Mélan(al)colique

Le problème de Thomas Vinterberg est d'avoir atteint un niveau très élevé dès son deuxième long-métrage, Festen, sans être capable de réitérer pareille performance par la suite, malgré quelques...

il y a 2 ans

56 j'aime

Mon inconnue
6nezfil
7
Mon inconnue

Relativité restreinte

Et si on supprimait les bandes-annonces des salles de cinéma ? Celle de Mon inconnue, outre le fait qu'elle dévoile copieusement tous les tenants et presque les aboutissants du film, en accentue la...

il y a 4 ans

55 j'aime

9