Affiche Asako I&II

Critiques de Asako I&II

Film de (2018)

Le Miroir aux alouettes !

Au tout début, Ryusuke Hamaguchi semble vouloir partir sur une pure bluette, avec ce fameux coup de foudre au premier regard. Mais c'est un leurre et on comprend tout de suite, dès cette première scène, que le réalisateur, en faisant cela avec sobriété, sans un mot, en prenant son temps, sans tambour ni trompette (juste quelques pétards !), ne veut surtout pas faire dans... Lire la critique de Asako I&II

19 3
Avatar Plume231
8
Plume231 ·

La lumière du souvenir

Alors qu’elle vient tout juste de commencer, l’année 2019 nous offre avec délicatesse, Asako de Ryusuke Hamaguchi. Une œuvre, touchante et fine sur le poids du premier amour et sur la définition même d’aimer quelqu’un à travers le temps. Cette mise à nu des sentiments joue sur les notes de sobriété orchestrées par la mise en scène du cinéaste. Un peu à l’image d’Asako, taiseuse,... Lire la critique de Asako I&II

33 2
Avatar Velvetman
7
Velvetman ·

Delicate sound of surrender

Parmi les dégrisements culturels et l’invitation au relativisme que la culture propose, le cinéma japonais occupe une place de choix. Par son esthétique épurée, les questions de société ou les caractères qu’il dépeint, il invite à la découverte peut aussi, à l’occasion, déconcerter. Ainsi de l’émergence Ryusuke Hamaguchi qui fait frémir l’Europe depuis l’année dernière et la... Lire la critique de Asako I&II

34 6
Avatar Sergent_Pepper
6
Sergent_Pepper ·

Une vie de chasako

Ça y est, on tient déjà un très grand film en 2019, et comme je l'espérais il vient de Ryusuke Hamaguchi, qui avec "Senses" a profondément marqué mon année cinématographique 2018. Et là boum nouveau... Lire la critique de Asako I&II

44 12
Avatar takeshi29
9
takeshi29 ·

La versatilité d'un coeur

Parce qu’un jour Baku apparaît. Parce qu’Asako est une grande amoureuse, rohmérienne. Parce que Ryûsuke Hamaguchi n’a probablement rien à apprendre des Fragments d’un discours amoureux de Roland Barthes, indétrônable, éternel. Et parce que chaque mot d’Asako à Baku raisonne avec une acoustique rare : celle d’un cri d’amour murmuré. Tout cela annonçait la couleur d’une sidération... Lire l'avis à propos de Asako I&II

19 2
Avatar ocean_jogging
10
ocean_jogging ·

Mon premier amour

J'ai vu Asako sans rien savoir du film et par total hasard, ça passait, je suis entré dans la salle... Et franchement c'était vraiment très bien. C'est un film sur le premier amour, forcément le thème est universel, on a tous eu un premier amour, une personne avec qui ont pensait rester toujours et forcément longtemps on l'a idéalisé. Asoko a aussi connu un premier amour : Baku. Et là... Lire l'avis à propos de Asako I&II

12 3
Avatar Moizi
8
Moizi ·

Amour.

J'ai malheureusement raté Senses lors de sa sortie sur nos écrans. Et je le regrette d'autant plus vu la qualité du cinéma présenté par Ryusuke Hamaguchi dans son Asako. Hamaguchi tire la quintessence d'une histoire simpliste, d'une amourette quelconque, d'un récit plus profond qu'il n'y paraît. Au delà de dialogues parfois insipides, au delà de faux... Lire la critique de Asako I&II

9 3
Avatar titiro
7
titiro ·

Souvent femme varie...

Asako vit à Osaka. Elle est amoureuse de Baku, une jeune homme fantasque, qui un beau jour disparait. Plusieurs années plus tard, elle rencontre à Tokyo une jeune homme, Ryohei, qui est la copie conforme de Baku. D'abord réticente et troublée, elle tombe amoureuse de lui. Ils s'installent ensemble. Asako I et II est une romance "auteurisante"... Lire la critique de Asako I&II

10 2
Avatar dagrey
7
dagrey ·

Vertige de l'Amour

Le vrai premier amour a toujours une résonance particulière, que ce soit par mélancolie ou parce qu'il nous suit, bien malgré nous, et c'est cela que met en scène Ryusuke Hamaguchi en signant Asako, oeuvre qui va suivre le destin sur plusieurs années d'une femme marquée par cet amour. Il propose un récit parfois déstabilisant, usant d'une construction dramatique inhabituelle... Lire la critique de Asako I&II

20 2
Avatar Docteur_Jivago
8
Docteur_Jivago ·

Elégant et mystérieux

Il faudra sûrement compter avec Ryusuke Hamaguchi dans les années à venir. Après son très intéressant Senses en cinq épisodes, le voici qui est directement sélectionné en compétition au Festival de Cannes 2018 avec ce nouveau film. Pas sûr d'ailleurs que cet honneur ait parfaitement servi ce film en demi-teinte, tout en subtilité, qui se serait probablement mieux apprécié dans un cadre... Lire l'avis à propos de Asako I&II

3
Avatar Christoblog
6
Christoblog ·