Affiche Assassin(s)

Assassin(s)

(1997)
12345678910
Quand ?
6.2
  1. 17
  2. 35
  3. 59
  4. 138
  5. 213
  6. 405
  7. 416
  8. 216
  9. 63
  10. 32
  • 1.6K
  • 74
  • 734

Wagner est un vieux tueur à gages professionnel qui n'a plus beaucoup de temps sur terre. Il décide de léguer son expérience à Max, un jeune cambrioleur.

Casting : acteurs principauxAssassin(s)

Casting complet du film Assassin(s)
Match des critiques
les meilleurs avis
Assassin(s)
VS
Les enfants de la télé

Je suis partagé sur ce film. Tout d'abord, il faut savoir que je ne suis pas un fan de Kassovitz réalisateur. En même temps, je n'ai vu que "La haine", mais ce chef d’œuvre ne m'a jamais emballé. "Assassin(s)" m'a vraiment plu durant la première heure : l'auteur frôle la perfection grâce à un scénario plein de scènes fortes et à une mise en scène à la fois inventive et intelligente. Cette première partie est touchante, drôle, odieuse, fine. Tout cela se voit sacrifié durant les 45...

3
Avatar Mike Öpuvty
3
Mike Öpuvty
Branle-bas de combat

Avez-vous déjà essayé de vous masturber pendant deux heures ? Je veux dire continuellement, hein, pas juste d'innocentes caresses de bonobos... Je parle de deux heures d'intense masturbation à fond les manettes ! Très vite la crampe guette, on s'essouffle, ça commence à être douloureux et vous regardez l'heure : putain seulement dix minutes ?! Où Mathieu Kassovitz a-t'il trouvé l'endurance de tenir plus de dix minutes est un mystère... Deux heures ? C'est soit un miracle soit du... Lire l'avis à propos de Assassin(s)

9 3

PostsAssassin(s)

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
Critiques : avis d'internautes (19)
Assassin(s)
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Un métier d'avenir ?

Dans ma petite vie de cinéphile, rares sont les bandes-annonces à m'avoir marqué à tout jamais. En 96, je devais avoir 14 ans, Kassovitz venait de triompher avec La Haine et s'apprêtait à balancer son ultime brûlot sur les écrans. C'est ainsi que je découvris dans une salle obscure cette bande-annonce tétanisante, toute aussi courte qu'intrigante : https://www.youtube.com/watch?v=etUywUc2_Yg... Lire la critique de Assassin(s)

16 8
Avatar Vincent Rigaud
8
Vincent Rigaud ·
Critique de Assassin(s) par NicoBax

3ème film de Kassovitz, sorti 2 ans après La Haine, et pourtant, je le trouve 1000 fois plus brouillon niveau réalisation que le précédent. C'est souvent vide, maniéré, très "film français d'auteur" dans tout ce qu'il y a de détestable. C'est dommage, Michel Serrault est assez génial en vieux tueur alzheimerisant qui se cherche un fils spirituel pour prendre le relais, entre paternalisme et... Lire la critique de Assassin(s)

5
Avatar NicoBax
4
NicoBax ·
Serrault et ses bas

Kassovitz a fait un rêve : jouer avec Michel Serrault une fois dans sa vie. Mais Michel est pas dans sa meilleure forme : il faut se grouiller de pondre un scénario et de réaliser ! Donc prenons un crayon, sortons un papier, et commençons la rédaction : Michel, ça pourrait être une sorte de figure paternelle sur le déclin. L'idée serait que le protagoniste central soit un peu perdu et trouvera... Lire l'avis à propos de Assassin(s)

3 5
Avatar LeCactus
4
LeCactus ·
Découverte
Critique de Assassin(s) par kloh

Assassin(s) est réalisé par Mathieu Kassovitz et date de 1997. Il met donc en scène Max (joué par Mathieu Kassovitz), un jeune de banlieue sans emploi et qui braque des supermarchés la nuit pour se faire un peu d'argent. Lors d'un braquage il se retrouve face à deux morts par balle et plus vite qu'il n'en faut pour s'en rendre compte, il est lié à l'auteur de ce meurtre qui se trouve être M.... Lire la critique de Assassin(s)

6 1
Avatar kloh
7
kloh ·
La télé et les jeux vidéo rendent violent.

Pour son troisième film, Mathieu Kassovitz a voulu jouer avec Michel Serrault, pour un film d'initiation, mais dans un genre particulier. Ce dernier joue un tueur à gages vieillissant qui décide d'apprendre son savoir à un jeune, incarné par Kassovitz. qui est un petit voleur s'étant introduit dans son appartement. Je me souviens du scandale provoqué par le film au Festival de Cannes... Lire la critique de Assassin(s)

3 2
Avatar Boubakar
2
Boubakar ·
Toutes les critiques du film Assassin(s) (19)
Vous pourriez également aimer...