👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

La nuit des vivants bientôt morts

On comprend rapidement pourquoi ce classique signé John Carpenter a bercé l’enfance de Quentin Tarantino. Cet énorme pugilat sanguinolent est une ravissante orgie d'action, d'affrontements qui s'enchaînent avec un plaisir assez jubilatoire. Un film qui s'apprécie d'autant plus aisément qu'il a l'extrême pudeur de proposer une intrigue d'une simplicité élémentaire. On suit les mésaventures d'un commissariat assaillis par un gang pour le moins belliqueux, où nos héros vont devoir tenir toute une nuit et repousser les nombreuses attaques. Au passage, Carpenter en profite pour livrer un hommage revendiqué au cinéma de George Romero où nos méchants ressemblent à une horde de zombie décérébrée. Un film qui sent bon les seventies, totalement kitsch et parfaitement fun.

GuilhemEvin
7
Écrit par

il y a 10 mois

Assaut
Sergent_Pepper
8
Assaut

Requiem for a team.

Ecoutez plutôt : C’est un petit rythme sec, 6 coups narquois, méchants comme les 70’s en train de mourir. Un assénement teigneux, qui ponctue le ballet des voitures et le silence des gangsters...

Lire la critique

il y a 6 ans

61 j'aime

4

Assaut
Gand-Alf
9
Assaut

Alamo.

Grand fan de Howard Hawks devant l'éternel, John Carpenter, pour son premier vrai film professionnel ("Dark star" était un film de fin d'études), accouche d'une relecture contemporaine de "Rio...

Lire la critique

il y a 8 ans

58 j'aime

Assaut
SanFelice
9
Assaut

Les charmes d'Assaut

John Carpenter ne l'a jamais caché : c'est un réalisateur de westerns frustré. C'est absolument évident quand on regarde des films comme New York 1997 ou Vampires. Et c'est flagrant aussi dans...

Lire la critique

il y a 8 ans

57 j'aime

8

Gears of War 2
GuilhemEvin
10

Hachi Parmentier de locustes

Il y a un plaisir assez curieux et franchement régressif à tronçonner du locuste dans la joie et la bonne humeur. Les développeurs l'ont bien compris et s'en donnent à coeur joie en orchestrant des...

Lire la critique

il y a plus d’un an

2 j'aime

The Suicide Squad
GuilhemEvin
8

Inglorious Basterds

Après un premier opus très contesté, James Gunn succède à David Ayer pour reformer l'improbable Suicide Squad. Le résultat est assez fascinant, on assiste médusés à un énorme trip joyeusement...

Lire la critique

il y a 3 jours

1 j'aime

Room 237
GuilhemEvin
4
Room 237

Le grand nulle part

Vertigineux par son déluge de théories, de supputations, Room 237 nous plonge au coeur de ce labyrinthe d'interprétations un peu effrayant qui enveloppe Shining. On nous expose de manière égale, les...

Lire la critique

il y a 12 mois

1 j'aime