Pauvre Big John

Avis sur Assaut sur le central 13

Avatar FloBerne
Critique publiée par le

John Carpenter et les remakes, c'est une histoire très compliquée. Depuis son Halloween, nombre de ses films ont été revisités, avec plus ou moins de fracas et de tracas. Très embarrassants, certains n'avouent même pas la duperie ( n'est-ce pas, Lock out? ), préférant postuler au rang de scénario original quand ils n'étaient qu'une vaste repompe d'une oeuvre à succès. The Thing, Halloween, cet Assaut sur le central 13, les remakes et les reboots de ses oeuvres oscillent du meilleur au pire. De quel côté se trouve donc cet Assaut?

Le constat est difficile à prononcer. Il y avait une vraie hype autour du film : Ethan Hawke, Laurence Fishburne, Gabriel Byrne et John Leguizamo dans un même film d'action, remake du très bon Assault de Big John, y'avait de quoi foutre la pâtée aux autres productions du genre. Seulement, le coche est raté, le film planté. Explications.

Au départ, ça partait plutôt bien : intéressant, il nous présentait des personnages un minimum attachants, bien que caricaturaux. Attendant que la tempête vienne, c'est une attente fébrile qui nous était proposée. L'attente avec le drame, le calme avant la tempête. Mais rapidement, on déchante. Car si le film aura pour principal attrait son casting intéressant, il ne saura que rarement quoi en faire.

Plombé par sa mise en scène répétitive et terriblement clipesque, cet Assaut souffre du symptôme des films d'action médiocres post-années 2000 : filmé avec les pieds, bourré de cuts bordéliques, haché comme pas possible, y prédomine une forte impression de bordel ambiant. L'action manque globalement de netteté, de soin : parfois très efficace, elle ne parvient jamais à vraiment convaincre, tant son niveau est globalement médiocre.

Il en ira de même pour l'écriture, elle aussi bordélique et ne maîtrisant jamais vraiment la psychologie de ses personnages. Tous les clichés persisteront au sein de l'équipe des protagonistes : du junkie malhonnête à la salope de service, tous les stéréotypes seront de la partie. Peu fin, jamais habile, Assaut sur le central 13 part sur de mauvaises bases.

Malheureusement pour lui, la bande-son ne viendra jamais relever le niveau : commune, peu inventive, elle fait l'effet de simple support technique à des scènes d'action convenues, ne trouvant jamais ses marques dans un art où le neuf est dur à dénicher. L'art du film d'action ne trouve aucunement de pistes pour relever son niveau.

Il en ira de même pour ses acteurs peu investis, encore qu'Ethan Hawke tire plutôt bien son épingle du jeu, en nous présentant une prestation largement au dessus de celles des autres acteurs. On ne mentionnera pas le surjeu complet de John Leguizamo, ni même le jeu de Laurence Fishburne, identique à celui qu'il tenait pour le rôle de Morpheus. Seul Byrne convaincra tout autant qu'Hawke, de part son charisme naturel propice à n'importe quel rôle de bad guy.

Assaut sur le central 13 aurait pu être un très bon remake. Heureusement divertissant, il ne trouvera de réel intérêt qu'en débranchant son cerveau et toutes les attentes que l'on aurait pu avoir à son sujet. Ni vraiment mauvais ni vraiment bon, il n'est jamais assez maîtrisé pour rester en mémoire. Un film convenu, sans grande surprise si ce n'est une mort surprenante et bienvenue.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 304 fois
Aucun vote pour le moment

FloBerne a ajouté ce film à 4 listes Assaut sur le central 13

Autres actions de FloBerne Assaut sur le central 13