Le budget passé dans les acteurs ?

Avis sur Astérix & Obélix : Au service de sa Majesté

Avatar Provençale La Gauloise
Critique publiée par le

Il y a de cela quelques jours, je découvrais l'existence d'Astérix et Obélix : Au service de sa majesté. D'abord étonnée de ne pas en avoir entendu parlé avant vu le casting merveilleux qu'il proposait, je décide de braver le danger, fermant les yeux sur les notes un peu honteuses qu'internet me mettait en avant.

Astérix et Obélix : Au service de sa majesté, c'est l'histoire de nos deux héros appelés à l'aide par le peuple breton pour se débarrasser des romains, sur le point de les envahir. Sauf que cette fois-ci, ils emmènent avec eux Goudurix (Vincent Lacoste), le neveu du chef, afin de lui apprendre à devenir un homme. L'intrigue n'ira pas beaucoup plus loin, si ce n'est pour servir des gags mal dosés ou des allusions à une relation homosexuelle entre Astérix et Obélix, encore plus maladroites.

Le scénario est vide et absolument pas original. Le film se contente de faire des références, et ça ne fonctionne pas car on connait déjà les blagues ! Si j'ai reconnu parmi mes acteurs préférés dans le casting, qu'elle ne fut pas ma surprise lorsque j'ai vu quels personnages on leur avait attribués et à quel point ils avaient été mal dirigés. Les personnages bretons parlent un français à l'envers, ce qui est une bonne idée pour faire une référence à l'anglais, mais pourquoi avoir demandé aux acteurs de faire un accent ? Mis à part Guillaume Gallienne qui s'en sort avec brio (comme toujours), les autres sont d'un ridicule à essayer de dire leurs dialogues correctement, tout en ayant une patate chaude dans la bouche... Quant au personnage d'Astérix joué par Edouard Baer, si je ne savais pas que le réalisateur et lui étaient copains comme cochons je ne me l'expliquerais toujours pas... Edouard Baer est déjà un personnage et on a beau lui mettre une moustache et un casque avec des ailes cela ne fait pas de lui Astérix, mais Edouard Baer déguisé ! Dieu merci, qu'Obélix ait pu être interprété par Depardieu car le rôle était intialement réservé à Danny Boon...
Au niveau du récit, j'ai été très dérangée par les insinuations homosexuelles entre Astérix et Obélix, la phrase "deux hommes avec un petit chien" doit être répétée une dizaine de fois et au cas où nous n'aurions pas compris, on fait un gros plan sur tableau bien kitsch illustrant les deux hommes pendant environ deux minutes... D'ailleurs ce ne sont pas les seuls gags intolérants présents dans ce film, nous avons également un passager clandestin, bien maquillé de noir, qui permet d'en remettre une couche à propos de l'immigration et du racisme. Le personnage de Vincent Lacoste, est aussi un adolescent cliché et sans intérêt.

Si l'on met de côté le fait que je n'ai pas ri un instant, il doit bien y avoir quelque chose pour sauver ce film, me direz-vous ! Malheureusement les décors sont faits en carton-pâte, les costumes pourraient sortir d'un magasin de farces et attrapes... Même le menhir d'Obélix a l'air d'être gonflable !

Point de vue réalisation, c'est extrêmement mauvais. Il y a pleins d'incohérences, la musique est ridicule et toujours mise au mauvais moment, les plans choisis au montage ne sont pas toujours les bons (on voit parfois un acteur rire ou faire une gaffe à la fin du plan). J'y ai également vu la nuit américaine la plus mauvaise de l'histoire du cinéma français... Pourtant le film date de 2012 et avec 61 millions de budget, je pense que ce n'est pas trop difficile de faire une nuit américaine où les acteurs n'ont pas les rayons de soleil qui éclairent leurs visages !

En bref, si j'avais participé à ce film, ce serait une honte pour ma carrière. Je ne pense pas que cela vienne des acteurs qui ont tous prouvé qu'ils étaient très bons par ailleurs, mais bien d'un réalisateur complètement à la ramasse, et d'une équipe qui ne sait pas trop quoi faire derrière pour rattraper le tout...

La photographie est tout de même passable et on voit que le budget a également permis d'aller filmer à l'étranger et de faire des beaux plans en hélico, dommage qu'ils soient montés avec les pieds.

Astérix et Obélix : Au service de sa majesté mérite selon moi son tollé et j'espère ne plus jamais avoir à le regarder !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 226 fois
1 apprécie

Autres actions de Provençale La Gauloise Astérix & Obélix : Au service de sa Majesté