Où l'on se dit qu'on n'a finalement pas beaucoup ri

Avis sur Astérix & Obélix : Au service de sa Majesté

Avatar Dark-Aurel
Critique publiée par le

C'est un film...

Où l’on apprend que Londres est proche de la mer.
Où l’on apprend que les Anglais sont très attachés au vouvoiement.
Où l’on n’a pas compris ce que les BB Brunes venaient faire ici.
Où l’on n’a toujours pas compris ce que les Normands venaient faire dans l’histoire.
Où l’on se surprend, en 2012, à encore trouver des effets spéciaux grossiers et mal intégrés.
Où l’on découvre qu’on peut supporter un film comique sans vraiment rire, en souriant tout au plus.
Où l’on voit bien que des acteurs s’ennuient autant que nous.
Où l’on a la confirmation, s’il en était encore besoin, que le cinéma français ne dispose pas de scénariste.
Où l’on constate que ce film est plus réussi que le précédent épisode, mais bien moins que «Astérix et Obélix : Mission Cléopatre».

Enfin, où l’on se demande comment a été utilisé l’astronomix budget du film, absolument honteux vu le résultat.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 314 fois
1 apprécie · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Dark-Aurel Astérix & Obélix : Au service de sa Majesté