Avis sur

Astérix & Obélix : Au service de sa Majesté par Patrick Fillinger

Avatar Patrick Fillinger
Critique publiée par le

On avait touché les sommets avec Djamel dans Mission Cléopâtre, puis touché le fond avec Cornillac aux Jeux Olympiques. Là, on tape dans le middle class / low cost avec un casting au rabais et une histoire de base, obligée d'être agrémentée de personnages secondaires et d'amourettes superficielles pour parvenir péniblement à l'1h49 qui nous sépare de cette traditionnelle scène de banquet festif finale animée par les BB Brunes... wait, what ?!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 165 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Patrick Fillinger Astérix & Obélix : Au service de sa Majesté