Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Avis sur

Astérix & Obélix : Mission Cléopâtre

Avatar Gérard Rocher
Critique publiée par le

En 52 avant Jésus Christ, César se vante auprès de Cléopâtre d'avoir l'empire le plus puissant, celui de la reine d'Egypte étant en plein déclin. Furieuse, Cléopâtre décide, afin de prouver le contraire, de relever le défi en faisant construire en trois mois un immense palais en Egypte et en plein désert.. Un jeune architecte sans grand talent ,Numérobis, est désigné avec obligation de respecter les délais sous peine d'être jeté aux crocodiles en cas d'échec ou couvert d'or si le projet aboutit. Devant cette mission périlleuse, Numérobis se rend dans un petit village gaulois consulter une ancienne connaissance, le druide Panoramix. Celui-ci ne peut aider le pauvre architecte lorsque paraissent Astérix et Obélix. Flairant l'aventure et les romains, ceux-ci acceptent de venir en aide à Numérobis. Parviendront-ils à leur fin? Les obstacles se dressent face à eux: l'architecte officiel de la cour Amobonfils jaloux, fourbe et revanchard et les terribles pirates menés par Barbe Rouge, font tout pour faire échouer le projet. Mais impossible n'est pas gaulois...

L'oeuvre de René Goscinny et d' Albert Uderzo, spirituelle, drôle et pleine de saveur n'est pas évidente à réaliser pour le cinéma. Claude Zidi avait fait un ratage complet avec cette luxueuse adaptation d' Astérix et Obélix contre César. Le réalisateur, Alain Chabat, était donc attendu au tournant avec cette luxueuse et coûteuse réalisation distribuée dans près de neuf cents salles obscures. Et le miracle survient; l'esprit de la bande dessinée est bien là avec ses jeux de mots, ses clins d'oeil, sa dérision et son humour grinçant. Nous entrons dans une mise en scène somptueuse, digne des plus grands péplums, des aventures passionnantes et des gags délirants d'un burlesque raffiné. La complémentarité des styles entre les créateurs de la bande dessinée et l'esprit Canal + du réalisateur du film est parfaite, chacun apportant sa touche d'humour et son sens de la dérision.

L'interprétation est bien sûr à la hauteur de l'évènement et l'idée d'avoir offert à Jamel Debbouze le rôle du petit architecte est excellente. Il est naturel, trépidant et même émouvant par instants. Le personnage lui colle à la peau. Quant à Gérard Depardieu et Christian Clavier, ils sont enfin parfaitement dans leurs rôles de deux compères franchouillards à souhait, pleins de malice, de courage et de... biscottaux. Monica Bellucci est une Cléopâtre impériale,capricieuse et séduisante. Le reste de la distribution est prestigieux. Que ce soit Gérard Darmon, Claude Rich, Dieudonné et autres, chacun apporte avec talent et drôlerie sa pierre à cette réalisation remarquable. Mention très bien également pour la musique somptueuse de Philippe Chany. Pour terminer, j'aimerais signaler la présence d'un acteur essentiel, le petit chien Idéfix, nom du chien d'Uderzo, touchant et trognon à la fois. Alors, ne boudons pas notre plaisir et savourons ce film qui fait honneur au cinéma français.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 792 fois
15 apprécient

Gérard Rocher a ajouté ce film à 4 listes Astérix & Obélix : Mission Cléopâtre

Autres actions de Gérard Rocher Astérix & Obélix : Mission Cléopâtre