Avis sur

Astérix aux Jeux olympiques par Oskar Newon

Avatar Oskar Newon
Critique publiée par le

Parfois, on a des idées étranges. On se dit que pour choisir le film qu’on va regarder pendant une nuit de repos, on va laisser le hasard décider. Le hasard, c’est un quizz très sympa sur Twitter, que je vous conseille évidemment, qui consiste à essayer de deviner un film d’après une image (cc What the shot?). « Le prochain film à deviner sera le film du soir », et c’est tombé sur celui-ci. Et dire que l’image d’après était issue de Star Wars… triste vie.

Il me semble que dans la BD, dans le souvenir que j‘en ai en tout cas, Astérix est le seul participant gaulois aux JO. Ici, dans cette adaptation, un Gaulois du nom d’Alafolix, doit défier Brutus, entre autres, lors des Jeux Olympiques. Le vainqueur de l’événement sera celui qui pourra épouser la princesse grecque Irina. Bien entendu, la potion magique sera interdite…

Un défilé de stars, de la caricature d’Alain Delon, insupportable, à Tony Parker, en passant par Frank Dubosc, Elie Semoun, ou Zinedine Zidane. Le verdict est terrible, difficile de trouver un rire, ou même un sourire, pendant le visionnage de ce film, en tout cas pour de bonnes raisons (les sketchs). En revanche, quand on voit les perruques, les moustaches… on se rapproche du film Vercingétorix dans ce domaine.

Heureusement, Idéfix est absolument mignon.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 128 fois
1 apprécie

Autres actions de Oskar Newon Astérix aux Jeux olympiques