Flan 80's

Avis sur Atomic Blonde

Avatar Anorya
Critique publiée par le

La bande annonce sur fond de Blue Monday New Orderien me faisait tripper.
Pis Charlize Theron, James McAvoy, John Goodman.
Et l'intéressante configuration de Berlin avant chute du mur.

Mais bon c'est l'été et le film affiche avec décontraction son côté flan : sucré, mou, qui échappe à la cuillère (donc légèrement irritant), qui manque de goût (m'enfin ça dépend de la marque là).

Pour faire vite (c'est vrai ça, on a des choses plus dangereuses à faire là, comme je sais pas moi, trier nos chaussettes --si tu retrouves la référence sans tricher, tu es déjà de la famille), le film se regarde puis basta. J'ai déjà commencé à l'oublier lentement...

Alors la musique est sympa. On est gâtés même puisque ça passe de Bowie à Siouxsie and the banshees en passant par Depeche mode, les Clash et New Order (enfin oui mais non vu que visiblement c'est une reprise de Blue Monday au final. Alors quoi ? Les sonorités étaient trop 80's ? Faut pas déconner, on assume la bande son compilation ou on ne fait rien du tout hein).
Voilà pour le point positif.

Enfin non, il y a un long plan séquence fabuleux de castagne en plein milieu de film. Millimétré au poil. Violent, sec, tendu. Incroyable. Là, ça cogne dur et on veut bien croire que passé ces 15 minutes, les acteurs soient réellement fatigués, oui. Cela fait plus que de se lire sur leurs visages, ça s'inscrit dans le corps. Suivi peu après de plans séquences plus courts et des plus efficaces dans une poursuite en voiture.

Voilà, voilà...

Après il y a bien des acteurs mais bon, ils font le boulot. Les scènes d'action qui parsèment le reste du film, bien, sans plus. En fait tout ça manque un peu singulièrement de rythme et la structure en flashback du film entre passé et présent n'aide franchement pas l'histoire si ce n'est apporter un peu de mise en abîme par moment...

...sans qu'on ait grand chose à en faire en fait. La faute à ce foutu vernis montage/musique bruyante/bling-bling/scénario touffu d'espionnage qui se voudrait aussi subtil qu'un film comme La taupe (du réalisateur génial de Morse) mais non non ça marche pas trop ici/épate à tout va ("un menteur sachant tromper est assis sur son arbre perché et tient en son bec un fromage..." ah non pardon c'est pas ça la réplique qu'ils se disent régulièrement, ah flûte).

Bref, ben... ça se regarde mais je doute de revoir le film prochainement en DVD/Blu-ray.
Quand au plan-séquence fabuleux, je suppose qu'une bonne âme le mettra bien un de ces jours sur tutube...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 157 fois
0 apprécie · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Anorya Atomic Blonde