un étron de 90 minutes où des pseudos acteurs tentent de jouer la comédie mais c'est peine perdue.

Avis sur Au bistro du coin

Avatar RENGER
Critique publiée par le

Un an après l'exécrable Le Baltringue (2010), catalogué comme étant la pire comédie française de l'année, on peut d'ors et déjà affirmer que Au bistro du coin (2011) mérite lui aussi sa place en haut du podium. Soyons réaliste, de la part d'un réalisateur à qui l'on doit La Tour Montparnasse infernale (2001), Le Carton (2004) & Le Séminaire (2009) fallait-il s'attendre à quelque chose d'original (et de réussit ?), la réponse est non ! Produit par EuropaCorp (aïe !) et basé sur une idée de Fred Testot, du tandem Omar & Fred (re aïe !), le film était décidément mal barré avant même de commencer. On retrouve donc Fred Testot en tant que coscénariste (et acteur principal) de cette affligeante et pathétique comédie (qui n'en est pas une, car pas une seule fois nous sommes parvenu à rire de leurs soi-disantes blagues). Comment les producteurs ont-ils pu confier un budget de 3 millions d'euros à Charles Nemes ? Ont -ils conscience de ses antécédents ? Le résultat final est incroyablement mauvais, un étron de 90 minutes où des pseudos acteurs tentent ce qu'ils peuvent pour nous convaincre qu'ils savent jouer la comédie mais c'est peine perdue.
Certes, en apparence la distribution à l'air alléchante, mais en réalité c'est tout autre, c'est un véritable carnage cinématographique, Fred Testot, Guy Lecluyse, Vincent Desagnat, Nader Boussandel, Frédérique Bel, Eddy Mitchell & l'exécrable Jérôme Commandeur en tête d'affiche face à quelques guest-stars qui auraient mieux fait d'aller voir ailleurs (Bruno Solo, François Berléand, Eric Judor & Ramzy Bedia du tandem Eric & Ramzy).
L'intrigue de base est consternante, tout comme les acteurs, les dialogues quant à eux font peine à entendre, aucun travail en amont, tout a dû être fait dans la précipitation, tout comme les décors du film qui sont exactement les mêmes que ceux de Toi, moi, les autres (la comédie musicale ratée sortie il y a tout juste 3 semaines), quelques coups de peinture, de nouvelles devantures et le tour est joué, seul bémol, le résultat final est toujours aussi laid et cela saute aux yeux.
Les distributeurs avaient pris la peine de ne pas faire de projection presse, ils ont eu raison, car cette pseudo comédie est grotesque, une arnaque pure et simple, voir même une insulte envers le spectateur qui paie sa place !

http://qr.net/ivn
(critique rédigée en 2011)

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 290 fois
1 apprécie

RENGER a ajouté ce film à 1 liste Au bistro du coin

Autres actions de RENGER Au bistro du coin