une girafe au trop long cou

Avis sur Au bonheur des ogres

Avatar manoma1
Critique publiée par le

Une semi déception ou une semi surprise ? La question est rude. Mais pourtant tout commençait bien !

Je tiens à prévenir des éventuelles critiques que je n'ai pas lu le livre et que je ne compte pas le lire donc la critique reste seulement de mon ressentit cinématographique.

Le début du film nous met dans l'ambiance avec le chaos des grands magasins parisiens confronté au chaos familiale de la tribut Malaussene. L'immersion est immédiate, des personnages attachant quoi qu'aux traits un peu grossis, une ambiance colorée et décalée, un rêve mis en couleur et une enquête sordide toujours amenée par l'humour. Les acteurs jouent bien et nous font croire en leurs personnages pourtant assez caricaturaux

Durant tout le film des situations assez critiques sont d'un coup rendu volage par l'humour. Ce point sera en même temps le point fort et le plus grand défaut du film.

Le point fort parce qu'on s'évade. On rentre dans la folie et l'esprit inventif de ce pauvre bouc émissaire et on regarde passer les morts, les abus sexuels, l'abandon parental avec un sourire niais parce que tout peut s'arranger. Le film nous fait passer un moment chaleureux et ont en ressort content et détendu. On voudrait presque rester au près de cette famille qui se laisse adopter d'office.

Alors qu'est ce qui rend ce film aussi mauvais me diriez vous ? Eh ben tout le reste.

Le problème est donc que le film est trop léger, trop optimiste, trop chaleureux et tout cela supprime tout le reste. À partir de la on se rend compte que l'histoire devient inexistante et on se fou royalement de tout ce qui arrive.

L'enquête devient alors lourde, sans intérêt et surtout sans rebondissement. Rien n'est approfondit et on ne comprend pas les tenants et les aboutissants de l'enquête. Des gens sont tué, le tueur est arrêté à la fin et entre les deux ont nous fait passer de vagues histoires sordides pour expliquer le pourquoi du comment le grand méchant disperses des types à tour de bras. Au final l'enquête devient l'excuse à une histoire d'amour et on ressort en ne sachant pas trop ce qui c'est passé.

L'histoire d'amour est encore plus grotesque que le reste. Trop niaise pour que les gens y croient et on remarque alors rapidement qu'elle sert juste à faire passer blagues et situations rocambolesques ainsi qu'a nous faire une happy end digne de ce nom.

Les histoires familiales pourtant bien partit au début sont elle aussi dépassées par une niaiserie omniprésente. On se fou alors royalement des problèmes avec l'assistante sociale, de la sœur enceinte, des problèmes d'argent et de tout le reste …

pour conclure et éviter que je me répète, l'histoire est trop superficielle. On a voulut tout nous montrer d'un coups sans prendre le temps de bien nous expliquer pour que l'on puisse savourer toute l'histoire. On passe alors de sketch à sketch sans peaufiner les personnages et les liens entre eux. Un sentiment de film bâclé nous pend aux lèvres et au lieu de ressortir avec des étoiles plein les yeux après un film agréable, on se contente d'une comédie n'ayant rien d’exceptionnelle.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 664 fois
5 apprécient

Autres actions de manoma1 Au bonheur des ogres