au bout des larmes

Avis sur Au bout des doigts

Avatar Claude Morice
Critique publiée par le

Quand on est melomane et humaniste ,on ne peut pas rester insensible á cette belle fable moderne
La musique peut gouverner la vie d´un etre et les anciens Mozart ou Beethoven sont lá pour le certifier .La banlieu ne signifie pas toujours desespoir ,delinquance et violence.Dans tout les milieux ils y a des génies et l´origine sociale n´est pas le seul gage de reussite .Il suffit parfois d´une personne qui croit au potentiel d´un être hors normes pour que finalement naisse la reussite inespéré.
Un film touchant surtout quand son instrument de predilection est le piano et jouer Rachmaninoff est tres difficille que de bohneur et d´emotion.Mathieu voleur il est arreté parce qu´au lieu de voler il s´installe devant un panio dans une maison ou il s´est introduit avec effraction alors si la musique n´est pas reine ?
Apres avoir ecouter Anna Fedorova sur le même morceau ,je realise que cela n´est qu´un film et la realité depasse la fiction quelle force d´interpretation avec beaucoup de poigne et quelle harmonie avec l´orchestre

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 317 fois
2 apprécient · 2 n'apprécient pas

Autres actions de Claude Morice Au bout des doigts