Doux petit secret.

Avis sur Au bout des doigts

Avatar Khadidja Sid
Critique publiée par le

De l'or sort du bout de ses doigts.

C'est beau la musique classique. Je n'avais jamais réfléchi au fait que les musiciens écrivaient des poèmes en note. Que chaque note était pensée, et qu'elle transmettait une émotion. Qu'elle venait du cœur.

C'est ce dont ce film parle. Du cœur de l'art. De vivre la musique, au point de n’être plus que musique. Il était musique du bout des doigts, jusqu'au bout de ses cils. Et c'était magnifique à voir, et sublime à entendre.

Je me suis même demandée ce que ça serait, que de faire du piano. Et je me suis rappelée que chaque jour, je fais un peu du piano, sur mon clavier. Et alors, ça m'a un peu réconforté, même si mes notes, elles sont silencieuses, et qu'elles s'entendent dans les têtes de ceux qui me lisent.

Et ce contraste entre le blanc, et la noire. Situation inversée, famille aisée pour la sombre, et situation défavorisée pour le clair. À eux deux, ils font le clair-obscur. Ils font le yin et le yang.

Et à deux, ils font la musique. Comme les moments de silence qui se mêlent aux notes, dans une partition.

L'art, ça nous fait sortir de soi, pour aller vers les autres. Ça se partage, et ça se vit, isolément, et ensemble. C'est un cœur qui parle, et un cœur qui reçoit. Sans jamais que le cœur du premier se vide, sans jamais que le cœur qui reçoit en déborde.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 106 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Khadidja Sid Au bout des doigts