Affiche Au fil de l'eau...

Au fil de l'eau...

(1950)

House by the River

12345678910
Quand ?
7.2
  1. 1
  2. 2
  3. 2
  4. 4
  5. 52
  6. 113
  7. 269
  8. 210
  9. 50
  10. 11
  • 714
  • 51
  • 366

Stephen Byrne est un écrivain raté. Pendant que sa femme est absente, il tente de violer leur domestique, mais celle-ci se débat tellement qu'il finit par l'étrangler. John, le frère de Stephen, arrive à ce moment précis dans la maison et à la demande de ce dernier, aide à cacher le corps. Lorsque...

Casting : acteurs principauxAu fil de l'eau...
Casting complet du film Au fil de l'eau...
Match des critiques
les meilleurs avis
Au fil de l'eau...
VS
Avatar m-claudine1
9
Chef d'oeuvre méconnu de Fritz Lang

Début du siècle, quelque part en Amérique, sur la terrasse de sa charmante maison dominant la rivière, un écrivain, Stephen Byrne, travaille. La jeune et jolie servante vient prendre les ordres de son maître. Le cadre idyllique va voler en éclats quelques minutes plus tard, le maître étranglant "par erreur" la jeune femme dont il tentait d'abuser. Aidé de son frère John, timide et complexé car handicapé d'une jambe, il va tenter de cacher son crime. Le film prend alors le temps de brosser...

12 15
Mais non Fritz. Pas comme ça, pas maintenant, pas après tout ce que tu as fait

Indéniablement cette histoire de meurtre racontée du point de vue de l'assassin (à la manière de La Corde ou Le Crime était Presque Parfait) a beaucoup de potentiel. Et Fritz arrive a distiller quelques bonnes idées tel un débutant plein d'entrain. Sauf qu'en 1950 le réalisateur de M le Maudit et du Diabolique Docteur Mabuse n'en est plus là depuis longtemps. On pouvait attendre beaucoup plus de maitrise de ce cinéaste, que j'adore par ailleurs.... Lire l'avis à propos de Au fil de l'eau...

Critiques : avis d'internautes (25)
Au fil de l'eau...
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Au fil de l'eau... par Alligator

oct 2010: Tout simplement incroyable. Je ne comprends pas que cet admirable film de Fritz Lang ne fut pas distribué en France (sous prétexte qu'il s'agissait d'une série B d'un petit studio?). Certes le casting est quasi inconnu. Du moins du grand public. Mais quelle photographie! Mais quelle mise en scène! Avec peu de moyens, Lang laisse percevoir l'étendue de son habileté à raconter une... Lire l'avis à propos de Au fil de l'eau...

5
Avatar Alligator
8
Alligator ·
Découverte
"Les saletés viennent des gens, pas du fleuve"

Contrairement à Hitchcock, qui utilisait de façon lourde une psychanalyse de bas étage, Fritz Lang a très bien su employer les théories psychanalytiques et les intégrer dans ses films. Le Secret derrière la porte, La Femme au portrait, ou ce House by the river en sont de bons exemples. Le film commence de façon presque idyllique. La très belle maison du titre, un homme à sa terrasse en train... Lire l'avis à propos de Au fil de l'eau...

19 7
Avatar SanFelice
7
SanFelice ·
La rivière s'en retourne

Décidément, si on enlève son formidable premier film américain, je suis obligé de reconnaître que les tentatives de Lang aux USA me laissent de marbre. Ici, même défauts qu'à l'ordinaire, un casting de huitième zone, un scénario pas fin pour un sou, des dialogues horripilants et une musique très appuyée. Le tout est asséné avec la douceur d'une division de panzers, ce qui n'aide pas la digestion.... Lire la critique de Au fil de l'eau...

16 27
Avatar Torpenn
5
Torpenn ·
Critique de Au fil de l'eau... par Boubakar

Wild Side nous propose une très belle découverte avec ce film noir jamais diffusé en France et dont le Dvd nous présente une occasion inespérée de découvrir un excellent Fritz Lang. Ce qui est très étonnant, c'est qu'il n'y a pas de mystères sur le meutre ; il est expédié dès les 10 premières minutes. Tout le film repose sur l'état psychologique de Stephen Byrne, qui peu à peu tombe... Lire la critique de Au fil de l'eau...

5 2
Avatar Boubakar
8
Boubakar ·
L'inspiration par le meurtre

Même si la trame du récit repose en grande partie sur du déjà-vu, on se laisse tout de même entraîner par une mise en scène recherchée avec ses effets d'ombre soignés, ainsi que par le jeu habité et fiévreux de l'exceptionnel - mais méconnu - acteur principal, Louis Hayward (avec ses rictus et expressions faciales particulièrement inquiétantes, notamment dans la fameuse scène... Lire la critique de Au fil de l'eau...

4
Avatar Libellool
7
Libellool ·
Toutes les critiques du film Au fil de l'eau... (25)
Vous pourriez également aimer...