Affiche Au fil du temps

Critiques de Au fil du temps

Film de (1976)

Far East

Quelques notes de guitare retentissent dans l'atmosphère, le vrombissement des moteurs se fait entendre, King of the Road et Kamikaze s'élancent vaillamment sur la route, au soleil couchant. Le bitume est à eux, l'avenir leur appartient... Du moins le croit-on ! Mais peut-on vraiment aller loin lorsqu'on ne sait pas d'où on vient ? Peut-on construire l'avenir lorsque le passé se... Lire la critique de Au fil du temps

28
Avatar Kalopani
9
Kalopani ·

La mélancolie des longs voyages en voiture

J’ai toujours aimé ça, les longs voyages en voiture. Que cela soit pour aller à un endroit soigneusement défini à l’avance ou alors simplement pour se laisser conduire là où la route nous emmène, le temps s’évapore, la vie s’arrête, suspendus entre le goudron et le ciel qui se rejoignent là-bas, au loin, à l’horizon. Alors les paysages défilent. La ville d’abord, avec ses... Lire l'avis à propos de Au fil du temps

16 1
Avatar Clode
9
Clode ·

Critique de Au fil du temps par Sasory

Troisième volet de la trilogie sur l'errance de Wim Wenders, Au fil du temps nous conte de deux personnages atypiques, perdu, a la recherche de réponses, de but, de réponse, de retrouvailles, de moteur de vie. Le premier est un réparateur d'appareil cinématographique dans des petits cinémas de quartier en Allemagne de l'ouest, le deuxième, un homme venant de quitter sa femme, qui, après une... Lire la critique de Au fil du temps

17
Avatar Sasory
9
Sasory ·

Portrait d'une Allemagne coupée d'elle-même

Au départ, il y a la rencontre fortuite de deux hommes. Deux personnages tellement dissemblables qu'ils resteront longtemps sans trouver quoi se dire et qu'ils mettront même un long moment avant de se présenter. L'un s'appelle Bruno Winter (Rüdiger Vogler), il est projectionniste itinérant et passe sa vie sans sa camionnette, sur les routes de la frontière orientale de la RFA. L'autre, c'est... Lire la critique de Au fil du temps

20 2
Avatar SanFelice
9
SanFelice ·

Kings of the road

S'il est vrai que le triptyque de Wenders duquel Au fil du temps constitue le dernier volet est appelé La trilogie de l'errance, il faut surtout garder en tête que l'errance est un des thèmes phares de la filmographie de Wim Wenders, l'un des chefs de fil de cette génération de jeunes cinéastes allemands qui redonnèrent ses lettres de noblesse au cinéma allemand à partir des années 70. On peut... Lire l'avis à propos de Au fil du temps

6 1
Avatar LeJezza
8
LeJezza ·

Double visite

En 1976, Au fil du temps clôt la trilogie réalisée par Wim Wenders et dont les deux premiers segments sont Alice dans les villes (1974) et Faux mouvement (1975). A l’identique de ces deux premiers volumes, on retrouve Rüdiger Vogler et Lisa Kreuzer au casting. Au fil du temps est encadré par deux séquences.... Lire la critique de Au fil du temps

Avatar In_Cine_Veritas
7
In_Cine_Veritas ·

Critique de Au fil du temps par Moot70

Un long road movie où l'on suit le voyage de deux marginaux (un petit côté "Easy Rider", mais pas que ça.. loin de là) en RFA à bord d'un camion de transport de matériel cinématographique. L'un des deux est projectioniste/réparateur de projecteurs, et par son biais le film nous donne aussi un regard sur le cinéma... son passé comme son état actuel. J'ai vraiment aimé le caractère de... Lire la critique de Au fil du temps

Avatar Moot70
10
Moot70 ·

Critique de Au fil du temps par Ygor Parizel

Ce road-movie qui nous emmène dans les villages de la frontière entre les deux Allemagne est typique du style de Wenders. Atmosphérique voir contemplatif, avec deux personnages mélancoliques qui voyagent dans des contrées désolées, le film passe également un message sur le cinéma. La mise en scène est trempée dans un Noir et blanc sans contraste mais qui colle avec les lieux de tournages, et... Lire l'avis à propos de Au fil du temps

Avatar Ygor Parizel
8
Ygor Parizel ·

A revoir...

"Au fil du Temps" est un film qui compte dans le cinéma, le premier road movie qui reliait la cinéhilie, l'errance, la fascination pour l'Amérique du voyage et une forme d'introspection toute européenne, tout ce qui allait faire de Wenders un cinéatse important dans ses films suivants, plus grands public, ou tout au moins moins extrêmes, Défilement lent des paysages, attente et contemplation... Lire la critique de Au fil du temps

1
Avatar Eric Pokespagne
6
Eric Pokespagne ·