Affiche Au loin s'en vont les nuages

Critiques de Au loin s'en vont les nuages

Film de (1996)

Après la pluie vient le beau temps.

L'univers de Kaurismaki est si particulier, qu'à voir un de ses films, on ne peut douter du réalisateur. D'abord le décor, ces teintes froides, ces bleus et ces bruns en parfaite harmonie, ponctués ça et là d'une touche rouge, un décor épuré où aucun objet ne semble superflu, si étudié qu'il semble peint. Et puis dans ce décor, des acteurs au jeu si singulier : peu de dialogue, peu d'échanges... Lire l'avis à propos de Au loin s'en vont les nuages

6 2
Avatar Nekho
8
Nekho ·

Critique de Au loin s'en vont les nuages par L2mvaincra

Le paradoxe d'Aki Kaurismaki est que le dénouement heureux de la plupart de ses films n'atténue en rien l'authenticité de l'agonie lente et douloureuse qui le précède. Difficile en effet d'avoir le coeur léger à la vue du naufrage du couple incarné par Ilona (Kati Outinen) et Lauri (Kari Vaananen), après que l'un et l'autre aient perdu leur travail et s'enfoncent peu à peu dans la misère et... Lire la critique de Au loin s'en vont les nuages

3
Avatar L2mvaincra
9
L2mvaincra ·

L'intimité des choses de la vie

Dans Au loin s’en vont les nuages, Aki Kaurismäki use d’une mise en scène épurée et de dialogues distribués de façon parcimonieuse mais s’aventure à quelques mouvements de caméra. Inexorablement inexpressifs, ses deux protagonistes principaux, incarnés par Kati Outinen et Kari Vaananen, forment un ménage confronté au chômage. Le jeu... Lire la critique de Au loin s'en vont les nuages

Avatar In_Cine_Veritas
7
In_Cine_Veritas ·

Critique de Au loin s'en vont les nuages par Dieu_Incroyable

Manque un peu d'envergure mais laisse transparaître une atmosphère pesante, au plus proche de la réalité. Surtout, un film qui ne juge pas ses personnages, ça fait du bien de temps en temps. Lire la critique de Au loin s'en vont les nuages

Avatar Dieu_Incroyable
7
Dieu_Incroyable ·