👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Moi qui n'ai aucun goût pour l'absurde et le non-sens, j'étais toujours passé à côté de Quentin Dupieux jusqu'à présent, avec néanmoins une curiosité pour le bonhomme à assouvir un jour ou l'autre.

La sortie de "Au poste!" semblait la bonne opportunité : de l'avis général, un film plus accessible que les précédents, d'une durée ramassée, et en plus sur le terrain du polar, un genre qui me parle (à commencer par cette superbe affiche inspirée des productions Cerito).
Bref, peu de risque de passer un sale moment a priori.

Et pendant une demi-heure, c'est même avec le sourire au lèvres que j'ai découvert l'univers de Dupieux : Poelvoorde et Ludig sont remarquables, le contexte parodique est bien géré, certains gags fonctionnent bien… Et Anaïs Demoustier maîtrise joliment l'accent ch'ti.

Hélas, la seconde partie se met à patiner sévèrement, avec des flashbacks laborieux (les 7 allers-retours, franchement...) et une volonté manifeste de forcer l'aspect absurde, de cultiver une étrangeté artificielle.
On en arrive ainsi à ce twist dont on ne sait s'il faut en rire ou en pleurer, sachant que le film s'achève à 1H06 hors générique, et que certains aspects de cette historiette semblent clairement torchés.

Au final, l'impression contradictoire qu'on se fout un peu de ma gueule, et en même temps d'avoir assisté à quelque chose de singulier, par un cinéaste proposant un véritable univers.
J'essaierai forcément un autre titre de Dupieux pour trancher, mais je reste sceptique.

Val_Cancun
5
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à ses listes Les meilleurs films avec Benoît Poelvoorde et Les meilleurs films avec Anaïs Demoustier

il y a 3 ans

21 j'aime

5 commentaires

Au poste !
Mi4a3L
7
Au poste !

Le non-sens. #Vousêtesdesanimaux

Donc le film passe tout seul, c'est pour ça. On se retrouve face à des dialogues à la fois contradictoires et riches en humour. Le petit détail qui fait la différence. L'absurde balancée au coin...

Lire la critique

il y a 4 ans

74 j'aime

7

Au poste !
boulingrin87
6
Au poste !

Comique d'exaspération

Le 8 décembre 2011, Monsieur Fraize se faisait virer de l'émission "On ne demande qu'à en rire" à laquelle il participait pour la dixième fois. Un événement de sinistre mémoire, lors duquel Ruquier,...

Lire la critique

il y a 4 ans

69 j'aime

3

Au poste !
blacktide
6
Au poste !

Poste Apocalyptique

« C'est un beau roman, c'est une belle histoire » chantait Fugain. Simple. « La vérité c'est la vérité, où est-elle ? » fredonnait-il avec le même entrain. Basique. Dans Au Poste, il ne chante pas...

Lire la critique

il y a 4 ans

60 j'aime

10

Faites entrer l'accusé
Val_Cancun
9

Le nouveau détective

Le magazine haut de gamme des faits divers français, qui contrairement aux (nombreux) ersatz sur la TNT, propose toujours des enquêtes sérieuses, très documentées, sachant intriguer sans tomber dans...

Lire la critique

il y a 7 ans

46 j'aime

11

Mare of Easttown
Val_Cancun
9

Mare porteuse

La preuve qu'on peut produire une mini-série remarquable sans véritable originalité ni innovation, en s'appuyant seulement sur un excellent script et un usage pertinent des ressorts classiques du...

Lire la critique

il y a 12 mois

44 j'aime

2

L'Horloger de Saint-Paul
Val_Cancun
8

Mystère et traboule de gomme

Ce n'est qu'au deuxième visionnage que j'ai vraiment "compris" et aimé "L'horloger de Saint-Paul", et malgré l'estime que je lui porte, ce n'est pas un film que je recommanderais, en particulier aux...

Lire la critique

il y a plus d’un an

39 j'aime

2