👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Ce film, réalisé par Jeremy Saulnier et sorti en 2018 sur Netflix, n'est franchement pas terrible. Ayant beaucoup apprécié son précédent film, "Green Room", j'ai voulu me laisser tenter par celui-ci dont le synopsis ne m'attirait pourtant pas forcément (comme avec "Green Room" d'ailleurs), je pensais donc être agréablement surpris mais c'est tout l'inverse qui s'est produit. Le film est adapté du roman homonyme de William Giraldi mais ne l'ayant pas lu, je ne pourrais pas le comparer au film en ce qui concerne la fidélité. C'est en tout cas ici l'histoire d'une femme qui fait appel à un écrivain spécialisé dans les loups afin de retrouver son fils. Bon, alors je ne sais pas si le livre est aussi foutraque que le film mais en tout cas, ici on ne comprends pas grand-chose. Enfin si, on comprends vaguement que nous avons affaire à une métaphore animaux/humains et une opposition entre plusieurs cultures mais le tout est franchement très flou. C'est vraiment en ce qui concerne le scénario que j'ai eu du mal car en plus d'être flou, le film est très lent ! Je ne reproche pas la lenteur à un film car cela permet d'installer les personnages etc. mais ici, nous avons ce genre de scène où les personnages chuchotent et prennent une demie heure à dire une phrase. Si nous ne parvenons pas à rentrer correctement dans le film, ce dernier va donc vite finir pas nous ennuyer. Malgré tout, je ne suis pas déçu par le style du réalisateur que nous retrouvons ici à travers une mise en scène très travaillée. En effet, ce rythme lent permet (au moins) de capturer de magnifiques paysages et d'installer une ambiance qui est, je le reconnais, très bien travaillée. On reconnait également le réalisateur dans ses scènes de violence qui sont crues, froides et pas du tout esthétisées, ce qui nous plonge au cœur d'un réalisme troublant. En ce qui concerne les acteurs, nous avons principalement Jeffrey Wright, Alexander Skarsgård, James Badge Dale etc. qui jouent très bien. "Aucun homme ni dieu" est donc un film un peu dur à cerner mais, en tout cas, dont la très bonne mise en scène n'arrive pas à cacher un certain vide narratif.

Shawn777
4
Écrit par

il y a 2 ans

Aucun homme ni dieu
Diego290288
7

AU COEUR DES TENEBRES

Réalisateur américain parmi les plus prometteurs du moment, Jéremy Saulnier (Blue Ruin, Green Room et 2 épisodes de la saison 3 de True Detective) a vu son dernier projet racheté par Netflix et on...

Lire la critique

il y a 3 ans

22 j'aime

1

Aucun homme ni dieu
Sergent_Pepper
4

(onsfoudnot’) gueule d’atmosphère

Un lieu : de la neige, de la buée quand on parle, des forêts profondes et des roches saillantes, des petites bicoques éclairées par un feu qui ne parvient pas à lutter contre le mordant du froid, un...

Lire la critique

il y a 3 ans

20 j'aime

2

Aucun homme ni dieu
Velvetman
8

Red Snow

Avec son troisième film, Jeremy Saulnier se focalise une nouvelle fois sur le versant sombre de l’Amérique et son déchaînement de violence. Abstrait, ambitieux, et déroutant, Hold The Dark est une...

Lire la critique

il y a 3 ans

19 j'aime

1

Enola Holmes
Shawn777
5
Enola Holmes

Réunion de famille

Ce film, réalisé par Harry Bradbeer et sorti tout récemment sur Netflix, qui devait d'ailleurs à la base sortir en salles (enfin d'après ce que j'ai compris) est franchement assez moyen. Il est rare...

Lire la critique

il y a plus d’un an

20 j'aime

Black Widow
Shawn777
3
Black Widow

семья

Deux ans que nous n'avions pas eu de films de l'Univers Cinématographique Marvel, pour les raisons que nous connaissons tous... Celui-ci était donc très attendu, surtout que j'apprécie tout...

Lire la critique

il y a 11 mois

12 j'aime

8