Avis sur

Austin Powers

Avatar Joachès
Critique publiée par le

Dès que le film est sorti il m’a interpellé. Je l’ai récupéré en 2009 ou 2010 sur un ordi de quelqu’un je crois. Je ne l’avais jamais regardé depuis.

Ca ne sera pas mon film préféré loin de là, malgré ses qualités. Aujourd’hui je comprend mieux pourquoi ce film à fait du bruit quand il est sorti. Il se moque des films d’espionnages des années 60 et 70, tant dans le scénario que dans les décors et les costumes. Pour que vous compreniez mieux, voici l’histoire en quelques lignes.

Le docteur Denfer se fait congeler pour mieux réapparaître plus tard, et en particulier quand son pire ennemi, l’agent Austin Power sera décati. Mais manque de chance pour lui son rival décide de faire la même chose. Aussi lorsque Denfer réapparaît 30 ans après, on décongèle Austin Power. Les deux personnages vont alors se retrouver en décalage complet avec leur nouvelle époque. Néanmoins ils ne dévient pas de leurs objectifs. Pour l’un dominer le monde et pour l’autre arrêter le premier. Chacun est entouré par des aides, Numéro 2 et Frau pour Denfer, qui fait également la connaissance de son fils, né de son sperme congelé ; Vanessa Kensington pour Austin Power.

Les personnages de Denfer et Power sont tous les deux joués par Mike Myers qui est aussi l’instigateur du film. Il faut avouer que Mike Myers est particulièrement brillant. Bien aidé par le maquillage il parvient à jouer sans difficulté les deux personnages. Personnages totalement ridicules, et dont on doute des réelles capacités. Les autres comédiens sont sérieux et remplissent bien leur rôles, en particulier la magnifique Elizabeth Hurley qui joue Vanessa Kensington. Quand à Robert Wagner qui joue Numéro 2, il est parfait dans son rôle d’homme de l’ombre.

« Austin Power, l'espion qui m'a tirée » se moque des films d’espionnages des années 60 et 70, leurs scénario quasi toujours identique, leurs décors de cartons potes, leur allure très colorée, les jolies filles, … . Il s’en moque l’air de dire « C’était pitoyable, pourtant on était à fond dedans. ».
Félicitations aux costumiers, décorateurs pour leur travail de reconstitution, ainsi qu'au compositeur de la musique du film. Musique largement connue aujourd'hui et qui fait très années bristish et 60's.

Bref je pense que c’est un film à voir au moins une fois pour son côté farce.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 262 fois
2 apprécient

Joachès a ajouté ce film à 1 liste Austin Powers

Autres actions de Joachès Austin Powers