Avis sur

Austin Powers - L'Espion qui m'a tirée par Charles Dervaux

Avatar Charles Dervaux
Critique publiée par le

Jay Roach, réalisateur chevronné aussi original que discret, n’est pas quelqu’un que l’on peut prendre aussi facilement à la légère. Au cours de ces vingt-quatre années de carrière, il a su diversifier ses comédies mais reste principalement connu pour avoir été l’auteur de Mon beau-père et moi, mais également la trilogie Austin Powers, parfois contesté. Si le premier volet était d’une classe internationale, le second est nettement moins emballant et n’arrive jamais à la cheville de son prédécesseur. Mike Myers y est plus prévisible, et quelques blagues sont très redondantes. Heather Graham, touche féminine de cette comédie gentillette, fait parfaitement oublier aux spectateurs les traits prononcés d’Elizabeth Hurley. A croire que Jay Roach n’a pas réussi à donner une certaine fraicheur à sa trilogie.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 526 fois
1 apprécie · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Charles Dervaux Austin Powers - L'Espion qui m'a tirée