L'hommage au jazz de Tavernier

Avis sur Autour de minuit

Avatar mushikantaza
Critique publiée par le

Un jeune mélomane français, François Cluzet, tente l'impossible pour sauver son idole, le saxophoniste ténor Dale Turner, incarné par Dexter Gordon, de l'alcool et de la drogue, mais surtout de l'impasse musicale dans laquelle il s'enferme jour après jour. Partition magistrale - avec Herbie Hancock à la baguette - autour de la figure de l'artiste : visage d'homme enfant égaré, incapable de survivre seul au quotidien ; visage d'ange rasséréné, hors du temps humain, dès que prend place la Musique... Autour de minuit, ou le somptueux hommage amoureux de Bertrand Tavernier à deux monstres sacrés du jazz, Lester Young* et Bud Powell.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 799 fois
8 apprécient

Autres actions de mushikantaza Autour de minuit