Advertisement

Ni Gravatar ni Navatar, mais pas Bravatar non plus...

Avis sur Avatar

Avatar Foxart
Critique publiée par le

Pas l'intention de pondre un billet de douze pages sur la question tant débattue et rebattue à droite et à gauche depuis des années... seulement voila... j'ai enfin vu Avatar, et on ne peut pas dire que ça m'ai ni emballé, ni franchement déplu... mi figue de Pandore, mi raisin sec, je suis...

Je trouve d'abord la 3D insupportable, atroce, je trouve que, passé 15 minutes de "Waow, tu l'as vu ma grosse profondeur de champ" ça devient totalement inutile, gadget, moche et bonjour la migraine !
Un véritable attrape-nigauds, le film vaut sans doute bien mieux en 2D, en s'épargnant la baisse conséquente de lumière et de contraste, les flous baveux permanents et une bonne migraine ophtalmique au bout de 2h40, surtout si vous choisissez la VOSTF...
ça c'est dit !

Pour le reste, les décors et effets spéciaux sont quand même furieusement kitschs et d'un gout parfois douteux et la nature luxuriante, fluorescente et pour le moins bigarrée qui nous est longuement et copieusement exposée pendant plus d'une heure finit par prêter à sourire autant qu'à bailler tant on se croirait dans un fond d'écran 3D auquel il ne manquerait plus que trois dauphins, dix poissons multicolores et quelques colibris pour que le tableau soit complet... Et quand c'est vraiment beau, c'est que c'est totalement pompé sur Miyazaki, Del Toro ou Peter Jackson !

Pour le reste, le scénario est classique, avec juste ce qu'il faut de tous les éléments qui construisent un bon blockbuster: un peu d'amouuur, un micro-mini-zeste de sex-appeal, des combats titanesques, un bon quota de bébêtes spectaculaires, des conflits d'intérêts entre la science, le pouvoir, l'économie et l'humanitaire, un peu de trahison et une bonne louche de rédemption et de bons sentiments.
Le tout honnêtement mis en scène et habilement réparti pour ne susciter ni trop d'ennui, ni trop de controverse dans un résultat plutôt agréable bien qu'un peu tiédasse.
On est très loin de la géniale peinture de classes doublée d'un extraordinaire film catastrophe qu'était le magnifique Titanic.
Et si le film n'est franchement jamais déplaisant et se regarde sans problème, il est quand même très décevant par rapport à l'attente qu'il représentait, par rapport à la carrière de Cameron et par rapport au succès colossal qu'il remporte dans le monde entier.

Reste le fond, pas très subtilement dispensé mais visiblement sincère et touchant autour de métaphores sur la destruction par l'homme de la vie, de ses richesses, de la planète, pour la partie écologiste... Mais, pour le plus réussi, sur un sentiment de culpabilité face à tous les génocides de l'Histoire de l'Humanité, du massacre des indiens d'Amérique, aux esquimaux, aborigènes, etc... de la barbarie nazi, de l'exploitation de l'homme (ou de la nature) par l'homme, l'esclavage, la colonisation etc...
C'est sans doute la part la plus respectable du film (si l'on excepte les scènes de destructions et de batailles, très maîtrisées et vraiment prenantes), bien que n'enfonçant que les portes ouvertes d'un consensus un peu mou du gland...

Un bon "petit" gros film, donc, vite vu, vite digéré et pas inoubliable, loin de là...
Dans le genre film monde ou film monstre, on a vu bien meilleur avec La trilogie de l'anneau de Peter Jackson, Hellboy 1 et 2 ou Le Labyrinthe de Pan de Del Toro, non ?
Sans parler de la furieuse expérience 3D de Gravity ou des splendeurs de la 3ème dimension exploitées merveilleusement par Scorsese dans son splendide Hugo Cabret qui pour évoquer les toutes premières émotions du cinéma choisissait l'expérimentation d'une profondeur de champ inouïe avec une poésie pure.

Et pourtant les Na'vi étaient si jolis... Et puis Sigourney... aussi !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 236 fois
Aucun vote pour le moment

Foxart a ajouté ce film à 11 listes Avatar

Autres actions de Foxart Avatar