Désillusion

Avis sur Avengers : Endgame

Avatar William Carlier
Critique publiée par le

Avengers : Endgame, suite d'Infinity War, était très attendu.
Il faut dire que le précédent était très réussi, se finissant sur un climax dantesque, presque proche du cliffhanger de séries : Endgame ne devait pas décevoir.
Et pourtant, le résultat est calamiteux.
Qu'on se le dise tout de suite, j'apprécie le Marvel Cinematic Universe : j'ai grandi avec celui-ci, du premier volet d'Iron Man au rassemblement opéré par Whedon pour le premier Avengers.
Malheureusement, je ne suis plus enchanté par cet univers depuis déjà quelques années...
Infinity War était l'exception, film épique, plus original que la moyenne et profond.
Endgame, c'est tout l'inverse : les dés sont retournés, il est temps que l'on ressorte les bonnes vieilles blagues, les mêmes ressorts scénaristiques.
Parce que forcément, on voulait connaître la suite : mais finalement on la connaissait déjà.
Finalement, le studio choisit la facilité comme toujours : que dis-je, des facilités scénaristiques et incohérences, tout en redorant son blason par l'utilisation des films précédents.
Et ce n'est pas sans dire que les situations sont souvent ridicules ou manquent de rythme.
L'utilisation excessive de l'humour décrédibilise les enjeux à l'habitude générale, Thanos devient secondaire et perd en profondeur.
Avengers : Endgame, c'est la tentative d'émouvoir le public alors qu'il fallait développer les personnages depuis le début. Soit une chose très difficile à faire, quand on ne connait que très peu certains personnages (Falcon pour la fin), alors le constat est là : les sorts destinés aux personnages ne touchent pas, ils nous ennuient. Et les enjeux deviennent inexistants, le spectateur étant habitué à les voir réussir (hormis Infinity War).
En reste une photographie horrible, basée sur des fonds verts et une réalisation très faible et désagréable pour ce que la moyenne des blockbusters peuvent proposer.
Endgame ennuie le spectateur, par un scénario borderline incohérent et des passages lorgnant à Retour vers le Futur, version aseptisée et simplifiée à l'extrême.
On rajoute quelques bastons, blagues, du fan service et une bataille explosive : Emballé, c'est pesé, à consommer sans modération.

Les jeux sont faits,
Thanos avait raison,
voici venue la désillusion.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 427 fois
8 apprécient · 4 n'apprécient pas

William Carlier a ajouté ce film à 8 listes Avengers : Endgame

Autres actions de William Carlier Avengers : Endgame