Comme ses héros, super mais néanmoins pas sans faille...

Avis sur Avengers : Endgame

Avatar Benoît Vacher
Critique publiée par le

Voilà ce qu'on appelle la fin d'une ère, qui comme toute conclusion nous laisse avec cet étrange sensation emprunte de mélancolie voir de tristesse.
Que dire de ce film ô combien casse gueule à bien des niveaux. On peut considérer que les frères Russo ont emmenés leur bateau à bon port et offre une superbe sortie à certain de ces protagonistes de la première heure. On ne va pas se mentir le film est dans les grandes lignes une réussite offrant ces moments de frissons, de drames, de passage héroïque que l'on attendait après un très bon volet (un poil TGV) avec infinity war. Je le trouve d'autant plus intéressant qu'il prend le temps d'approfondir et de donner de la consistance à ses personnages ce qui n'était absolument le cas dans le précédent.
Donc à partir d'ici je vais parler des failles de ce volet, alors j'annonce ça va "spoiler".
L'ambiance générale dans la première partie est déprimante et oppressante à souhait, voir même trop. Car 50% de l'humanité en moins, en 5 ans l'humanité (il reste quand même
plus de 3 milliards d'habitants soit la population mondiale au début des années 70) aurait certainement repris son rythme de vie, là c'est bien trop apocalyptique pour être coherent.
Je ne parlerai pas des problèmes du voyage dans le temps itinérant à tous les films qui traitent de ce fantasme, d'autant ca reste une fiction et qu'ils essaient d'y proposer leurs propres règles,enfin bon quand même il me semble que le fait que Loki parte avec le tesseract viole une des règles mise en place dans cette histoire, mais bon.
Je reprocherai toutefois à cette partie du film, de manquer d'équilibre, les persos pas assez sérieux au vu des enjeux, et contraste trop avec le ton qu'il y avait dans le film avant le retour de Lang.
Le traitement de Thor déplaira à beaucoup, perso voir un dieu faire une dépression, surtout mis en juxtaposition avec sa splendeur et arrogance dans le premier film, et vu toutes les épreuves qu'il a subit et son échec face à thanos, je trouve cela bien trouvé, toutefois la surenchère grotesque quand il est à Asgard est de trop à mon sens.
Niveau traitement des persos, là où j'ai eu beaucoup plus de mal, c'est sûr Hulk qui perd beaucoup de son impact, en même temps qu'il perd de
sa brutalité, il perd aussi de son charisme.
Pour moi, le moment le plus wtf, restera le bombardement de la base par Thanos, ou tout le monde en rechappe sans la moindre égratignures alors qu'il ne reste que des gravas à perte de vue.
C'est sur ce champs de ruine, qu'à lieu le combat épique de cette fin d'époque, (bon faudra m'expliquer comment à trois, armés de strombreaker et molnir, il n'arrive pas à battre Thanos sans gant, là où thor lui met une pliée à lui tout seul dans infinity.)
Je passerai le moment girl power tellement lourd et inapproprié que ça en devient gênant (et du coup contre productif), alors que le passage avec la sorcière rouge est tellement badass.
Le final et la conclusion sont parfaitement exécuté le message de stark et hoppie ont réussi à me faire couler une petite larme. Quant à la conclusion de captain America, elle me laisse partagée. Car sur l'instant, elle semblerait parfaite, retraite du guerrier, mais cause après réflexion des problèmes de cohérence, si les changements du passé ne modifient pas notre présent, comment il a pu rester dans le passé avec l'agent carter et vieillir dans cette même ligne temporelle, après le choix du faucon reste étonnant (mais fidèle au comics) étant donné que bucky a quand même les mêmes pouvoirs (il me semble pas que faucon soit un surhomme...).
Bref on chipote, cela reste neanmoins un très bon blockbuster qui en met plein la vue, bien écrit et généreux.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 204 fois
1 apprécie

Autres actions de Benoît Vacher Avengers : Endgame