👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

"clash des générations", on devrait faire des lois contre les gens qui utilisent le mot "clash" ! Bo

J'ai vu avis de mistral ! Je l'ai fait ! J'ai vu le dernier film de Roselyne Bosch ! Vous savez le film qui dès la bande annonce pue le bienpensant, le pseudo choc générationnel alors qu'à la fin tout le monde s'aime et est triste de se quitter... le tout dans une vulgarité et une absence de subtilité qui ferait passer la Rafle pour du Bergman ! Et vous savez quoi ? Jamais bande annonce n'aura aussi bien vendu un film, car c'est exactement ça !

J'ai vu pendant un peu moins de deux heures un étalage de clichés sur : la famille, le sud, les grands-parents, les hippies, les motards, les jeunes, les vieux, les réseaux sociaux, les ordinateurs, les fêtes populaires, les sourds, les alcooliques... Une carte postale, le tout avec l'accent du sud pire que dans les films de Marcel Pagnol !

Nan parce que le film commence quand même sur la chanson magnifique "Sound of Silence" avec un gamin sourd qui dort dans le train ! Peut-on déjà faire plus vulgaire ? Il est sourd donc je mets le "son du silence". C'est du cinéma ça ? C'est une façon de faire ? C'est mettre en excellente musique de la façon la plus vulgaire qui soit, parce que ça ne colle même pas avec la non mise en scène de Bosch.

Quand je parle de non mise en scène, on en arrive quand même à Reno qui est "méchant" avec ses petits enfants, alors il est filmé en contre plongée bien exagéré, on en arrive là ! Si ce n'est pas consternant de bêtise !

Le film est juste insupportable dans sa façon de traiter la jeunesse où si on est jeune on est toujours devant son téléphone ou son ordinateur à citer des noms de marques "nike", "facebook". Je veux bien qu'à 17 ans on ne soit pas une bête d'intelligence brute, mais tout de même, un peu de respect pour ton spectateur, on voit qu'il a l'air jeune, pas la peine d'en rajouter ! Le pire reste le pseudo langage jeune (bon déjà Hugo on sait de par ses vidéos sur internet qu'il ne sait pas s'exprimer dans un vrai langage un minimum châtié) "t'auras assez de bit" "je pomme q". Hein ? Mais personne ne dit ça dans la vie ! Parce que déjà pour aller sur internet et qu'il n'y a pas de débit tu ne dis jamais "je n'ai pas assez de bit" et personne ne dis je "pomme q". C'est avec ce genre de scènes qui sont là pour faire rire grassement les vieux dans la salle et grossir artificiellement la différence entre les générations qu'on voit toute la malfaisance de quelqu'un comme Bosch ! On n'a plus rien de vrai et pourtant ça se voudrait beau pur et touchant tout en étant un peu drôle. Il y a mensonge ! On tente de te faire passer ça pour la réalité des relations entre grands-parents et petits-enfants, sauf que ça n'a rien à voir en réalité ! C'est quelque chose d’infiniment plus complexe que ça.

Par contre les vieux, c'est des réacs et ils ont raison d'être réac ! La fille ne peut pas flirter avec qui elle veut, le garçon si et pire, c'est même justifié dans le scénario ! Après moi je m'en fiche du message en lui-même pour le coup qui ne me choque pas forcément, ce qui me choque c'est la bêtise qui est utilisée pour le faire passer. On peut montrer de façon beaucoup plus pensée et plausible la découverte de la sexualité par une adolescente qu'en faisant ça en grossissant les traits à mort. Car c'est une caricature, tout le film est une caricature !

On peut également se demander ce que vient faire Aufray dans ce film ! Il a refusé de tourner avec Clouzot et maintenant il tourne avec Bosch, mais c'est quoi ça ? C'est un mec que j'aime bien en théorie parce que justement il arrive à jouer avec la mélancolie, qu'est ce qu'il vient faire là dans ce truc qui n'arrive pas à être touchant un seul instant car tout est faux, artificiel et surappuyé.

Parce que ouais, les procédés sont tout aussi grossiers que dans la Rafle ! On tente de te faire chialer à tout prix en multipliant les pseudos séquences émotions qui sont à vomir tant elles débordent de bons sentiments ! Aucune pudeur cette femme ! De tant d'artificialité aucune émotion ne peut naître ! C'est prendre le spectateur en otage ! Et ça, ça n'est pas du cinéma !

Mais après c'est plus facile d'écrire une pseudo scène triste de foutre les violons par dessus et dire au spectateur "chiale ou t'es un pisse-froid qui rejoint Hitler en pensée" que d'être un véritable artiste et de faire du cinéma, c'est-à-dire de mettre de la vraie émotion, d'habiter son film, de lui donner un coeur ! Pas juste un enrobage sucré pour que ça puisse se vendre !

Je vois ça mais je pense à Rohmer qui fait des films de vacances magnifiques avec toujours cette mélancolie à la fin qui fonctionne vraiment parce que les personnages existent, on s'en identifié à eux... Je pense à "à nos amours" de Pialat, je pense peut-être même à Voyage à Tokyo d'Ozu sur la relation des grands-parents avec leurs enfants. Tous ces films sont vrais, parlent de choses qui existent sans jamais faire du chantage et insulter son spectateur avec sa vulgarité !

Un film bête, navrant, consternant, mal interprété, du Roselyne Bosch en somme, elle est constante depuis la Rafle, c'est bien !
Moizi
1
Écrit par

il y a 7 ans

17 j'aime

Avis de mistral
Vivienn
2

Padam, Padam

Il arrive qu'on m'offre une place de cinéma - étant généralement ouvert à tout, même aux films pour lesquels je n'aurai sans doute jamais dépensé un kopeck dans une autre situation, je me laisse...

Lire la critique

il y a 8 ans

15 j'aime

3

Avis de mistral
Cyprien_Caddeo
7

Sacré mistral !

Ce film m'embête au plus haut point, voyez-vous. J'ai l'habitude de cracher sur le cinéma français qui à mon sens tourne en rond et se répète. Des comédie grasses et/ou populaires, des drames...

Lire la critique

il y a 8 ans

14 j'aime

1

Avis de mistral
Amomo
1

Critique de Avis de mistral par Amomo

Quand on s'intéresse un peu au cinéma, et quand on a "subi" les projections de divers films tels les Bronzés 3 ou même les films de Mickaël Youn, on arrive à repérer le nec le plus ultra des navets...

Lire la critique

il y a 8 ans

8 j'aime

Star Wars - L'Ascension de Skywalker
Moizi
2

Vos larmes sont mon réconfort

Je ne comprends pas Disney... Quel est le projet ? Je veux dire, ils commencent avec un épisode VII dénué de tout intérêt, où on a enlevé toute la politique (parce qu'il ne faudrait surtout pas que...

Lire la critique

il y a 2 ans

426 j'aime

50

Prenez le temps d'e-penser, tome 1
Moizi
1

L'infamie

Souvenez-vous Bruce nous avait cassé les couilles dans sa vidéo de présentation de son "livre", blabla si tu télécharges, comment je vis ? et autre pleurnicheries visant à te faire acheter son...

Lire la critique

il y a 6 ans

269 j'aime

144

Le Génie lesbien
Moizi
1

Bon pour l'oubli

Voici l'autre grand livre « féministe » de la rentrée avec Moi les hommes je les déteste et tous les deux sont très mauvais. Celui la n'a même pas l'avantage d'être court, ça fait plus de 200 pages...

Lire la critique

il y a plus d’un an

207 j'aime

59