Babies vs Puppies

Avis sur Baby Boss

Avatar Oskar Newon
Critique publiée par le

Tim, 7 ans, voit débarquer, un bon matin, après s’être fait tirer du lit par Gandalf, un bébé en costard-cravate qui a la classe, Baby Boss. Un véritable tsunami arrive donc dans cette famille. Ce n’est pas évident pour le jeune garçon. La jalousie pointe son nez, il a l’impression d’être délaissé, moins aimé par ses parents qui portent toute leur attention sur ce bébé.

Le seul moyen de retrouver sa place privilégiée est d’aider ce bébé à déjouer les plans de Francis Francis, le PDG de Puppy Co. Ce plan diabolique est de lancer un nouveau chiot trop mignon qui, à terme, remplacera les bébés dans le cœur des humains partout dans le monde. Ils vont donc vivre une aventure pleine de péripéties qui va les mener à Vegas, au salon du toutou.

Ce n’est pas un film d’animation qui brille par des qualités graphiques révolutionnaires. Il est assez en dessous de beaucoup de sorties récentes. L’histoire est assez bancale, mais c’est drôle, parsemé de quelques références qui me parlent (par exemple le jeu Splatoon). Les voix françaises passent bien également. La fin, bien que convenue, est émouvante même s’ils en font des tonnes. Ce n'est pas gênant puisque c'est là où le film veut nous emmener. Et puis ces petits chiots... trop beaux ! Pardon Baby Boss, je me suis fait avoir...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 234 fois
1 apprécie

Autres actions de Oskar Newon Baby Boss