Drive, Baby, Drive

Avis sur Baby Driver

Avatar Florian Chatel
Critique publiée par le

Mercredi 07 juin, je suis devant mon ordinateur à attendre que la billetterie pour "la rencontre exceptionnelle avec Edgar Wright suivie de la projection de son dernier film "Baby Driver".
12h30, la places sont disponibles. 12h30 toujours, mon écran m'annonce que c'est fini. WTF !!
Enfin depuis je suis sous prozac et quand on y réfléchie on ne peut pas en vouloir à ceux qui ont été les plus rapides d'aller voir avant tout le monde un film qui va à 100 à l'heure aussi bien dans son montage que dans sa bande-son.
J'ai donc pris mon mal en patience jusqu'à sa sortie ciné. Je viens de le voir maintenant c'est parti pour la critique.

Synopsis: Chauffeur pour des braqueurs de banque, Baby (Ansel Elgort) décide de mettre fin à ses activités criminelles lorsqu’il rencontre la fille de ses rêves (Lily James). Mais il est forcé de travailler pour un grand patron du crime et le braquage tourne mal. Désormais, son avenir, son histoire avec la fille qu’il aime et sa vie sont en jeu…

Le scénario est ultra simpliste et sert juste de prétexte pour mettre en scène des course-poursuite, des fusillades et des explosions. Sans surprise mais pourtant tellement cool.
Il faut dire qu' Edgar Wright sait y faire pour offrir à son public des œuvres pop ultra référencées. On pense tout de suite à la trilogie Cornetto ou à "Scott Pilgrim" par exemple qui sont très représentatifs du cinéma de Wright.
Cependant avec Baby Driver, le réalisateur s'éloigne de la comédie, son genre de prédilection, avec "Baby Driver". Le film n'est pas une comédie mais un vrai heist movie avec des codes propres au genre (le dépassement de soi, la rédemption par l'amour, ect...). L'humour n'est là que pour atténuer la violence de certaines scènes et renforcer le côté cool du film.
Résultat, Edgar Wright maîtrise son travail aussi bien que Baby son véhicule. Le film n'est pas sans défaut et je pointerai ici le manque de souffle narratif et de dramaturgie qui aurai permis de gagner en intensité. Pas assez de fond donc...

MAIS TELLEMENT DE FORMES !
Le montage est fou furieux, on reconnait la patte d'Edgar Wright avec ses nombreux cuts, et ses scènes nerveuses et haletantes qui ne laissent pas une seconde de répit aux personnages comme aux spectateurs.
La bande-son est incroyable, omniprésente. Wright a fait un travail remarquable et propose un univers sonore impressionnant qui ne souffre d'aucun temps mort tout en restant très audible même au bout d'une heure de visionnage. On pourrait croire que le film sert plus la bande-son que l'inverse tant celle-ci prend de la place dans le récit.
Le personnage de Baby souffre d’acouphènes depuis un accident qu'il a eu dans son enfance. Pour noyer les sifflements, il est constamment avec des écouteurs vissés aux oreilles écoutant sa playlist. La musique lui permet de suivre le fil de son existence, et de garder la maîtrise des événements. Ici, le son ne fait pas que rythmer l'action, il nous permet de rentrer dans le monde du héros. Pareil dans son rapport avec les autres personnages, la bande-son nous les présente et ils n'existent que à travers le prisme de Baby. Par ailleurs, le casting (Kevin Spacey, Jon Hamm, Jamie Foxx, Elsa Gonzàlez, Ansel Elgort, Lily James...) est impeccable et les acteurs jouent sans fausse note.
Au final, le film est un gigantesque remix de chaque musiques, sons (crissement de pneus, tirs de mitraillettes) et dialogues (joutes verbales, punchline) qui le composent. Une expérience audio-visuelle qui fait très plaisir aux spectateurs.

En l’état, Baby Driver a une écriture cinématographique et une technique incroyable. C'est une plongée en apnée dans un torrent d’action musicale en surrégime permanent avec une montée en puissance inarrêtable, qui perdure longtemps, longtemps, jusqu'à la fin de la projection qui arrive dans un silence qui semble assourdissant.
Edgar Wright aurai déjà confirmé une suite pour le plus grand plaisir de nos yeux et de nos oreilles.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 551 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Florian Chatel Baby Driver