Au revoir, les enfants.

Avis sur Babycall

Avatar Gand-Alf
Critique publiée par le

Auréolé d'un grand prix et d'un prix de la critique au festival de Gerardmer, "Babycall" avait toute les cartes en main pour susciter l'attention, revenant à une terreur sourde à la "Dark water" ou "Rosemary's baby".

Et le début fonctionne bien, compensant une intrigue que l'on imagine classique par l'interprétation à fleur de peau de Noomi Rapace (qui me plait de plus en plus soit dit en passant) et par les rapports justes et touchants qu'entretient l'héroïne avec son jeune fils et un homme abîmé par la vie, le seul d'ailleurs à ne pas être filmé comme une menace tangible.

Malheureusement, malgré de très bonnes idées et un montage finalement bien manipulateur, le film de Pal Sletaune finit par traîner plus que raisonnablement en longueur, perdant le spectateur endormi noyé sous une avalanche de lieux communs. Dommage.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1086 fois
5 apprécient

Gand-Alf a ajouté ce film à 2 listes Babycall

  • Films
    Cover 2011.

    2011.

    Avec : Le Dernier des Templiers, Le Fils à Jo, Le Flingueur, The Green Hornet,

  • Films
    Cover 2013: année cinématographique.

    2013: année cinématographique.

    Parce qu'il n'y a pas de raison que moi non plus je ne m'amuse pas à comptabiliser les films vus dans l'année.

Autres actions de Gand-Alf Babycall