Avis sur

Babycall par Ygor Parizel

Avatar Ygor Parizel
Critique publiée par le

Ce film suédois joue sur des codes récemment apparus ces deux dernières décennies au cinéma. Mais le film semble vouloir raconter deux histoires à la fois, d'abord la partie névrosée avec cette Anna qui tombe dans une dépression qui se transforme peu à peu en psychose puis la partie avec le baby-phone ou celle-ci entend des cris inquiétants (même si cela se rejoint à la fin). Ensuite, le ton est trop monocorde, aucune progression dramaturgique ou en tension, du coup l'ennui pointe par moments. C'est dommage parce que c'est tout à fait honorablement produit, filmé et monté.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 83 fois
1 apprécie

Autres actions de Ygor Parizel Babycall