Affiche Bad Boy Bubby

Critiques de Bad Boy Bubby

Film de (1994)

Dieu est une fureur de chamane.

Bad Boy Bubby commence d’une façon tellement glauque qu’on se croirait dans un film néerlandais, voire chez Lars Von Trier : le quotidien d’un grand enfant de 35 ans séquestré depuis sa naissance par sa mère qui lui fait croire que l’extérieur est irrespirable, et l’éduque à coup d’insultes, en le frappant ou couchant régulièrement avec lui. Sur le... Lire l'avis à propos de Bad Boy Bubby

54 3
Avatar Sergent Pepper
8
Sergent Pepper ·

Au nom du père, du fils et du sein esprit

Oubliez Saw, The Conjuring, Insidious et autres pseudos films d'horreur à faire glousser une bonne soeur, rien ne sera jamais plus glauque que les premières 20 minutes de Bad Boy Buddy. Dans une cuisine grisâtre, crade et pouilleuse, un homme se tient debout dans un saut de métal rouillé pendant que sa grosse mère le frotte, le lave. Puis, il la frotte et la lave à son tour. Elle lui... Lire l'avis à propos de Bad Boy Bubby

39 1
Avatar Clode
8
Clode ·

En l'honneur de tous les seins.

Sous ses aspects d'Ovni filmique déjanté, de conte moderne trash et insolent, le Bad Boy Bubby de Rolf de Heer cache, tant bien que mal, une invitation à la découverte et à l'émerveillement, une ode à la vie et à la tolérance. C'est sans doute l'aspect le plus étonnant du film, ce cœur chamallow qui perce derrière un maillage d'irrévérence, ce discours ouaté qui clôt un ramdam... Lire la critique de Bad Boy Bubby

35 9
Avatar Kalopani
8
Kalopani ·

Young Boy

Un film classé culte qui vaut son buzz, dingue ! Je l'ai vu parce qu'il avait l'air authentique sous sa promotion senscritiquienne acharnée, promotion assez insensée quand on pense à ce film clairement trash au milieu des sorties propres du moment, mmh... J'avais des doutes forcément, on n'impose pas un culte, et c'est là qu'on soupèse la puissance de prescripteur que peut atteindre Tarantino.... Lire l'avis à propos de Bad Boy Bubby

38 7
Avatar drélium
8
drélium ·

L'enfant sauvage

Réalisé à l’aube des années 90 par un cinéaste australien alors inconnu, Bad Boy Bubby produit un effet décidément bien trop rare : celui d’un météore surgi de nulle part, sans descendance manifeste, et restant gravé, pour quiconque l’ayant croisé du regard, comme une expérience folle, inédite, féroce ou irritante, jubilatoire ou douteuse, parfois bancale, en tout cas jamais tiède.... Lire la critique de Bad Boy Bubby

21 6
Avatar CableHogue
8
CableHogue ·

Critique de Bad Boy Bubby par Ygor Parizel

Un film monstrueux, chaque situations et scènes sont incroyables. La première demi heure est horrible (et pourtant crédible). Film ultra trash et subversif, toute la perversité des humains est réunies dans ce film. Long-métrage qui se veut aussi une réflexion pessimiste sur le monde. Les dernières minutes n'était pas nécessaire mais sont quand même géniales, la réalisation n'est pas en reste,... Lire l'avis à propos de Bad Boy Bubby

10 2
Avatar Ygor Parizel
10
Ygor Parizel ·

Éloge de la différence

Bad Boy Bubby est un objet de curiosité aussi fascinant que bouleversant...Conte philosophique moderne, à la croisée entre un Candide des villes et un mythe de la caverne contemporain, il explore avec simplicité et tendresse la psyché d'un personnage qui porte l'émotion du film par la pureté de ce qu'il représente et le jeu génial de son interprète Nicholas Hope. Né... Lire la critique de Bad Boy Bubby

11 2
Avatar Louis Morel
7
Louis Morel ·

L'apprentissage

Un film bien foufou, tantôt drôle, tantôt glauque et parfois même les deux en même temps. Ce qui déforce le film, c'est sa structure : en effet, l'absence d'objectif principal donne lieu à bon nombre de scènes décousues même si des thèmes philosophiques peuvent servir de liant entre toutes ces scènes. La première demi heure et la dernière demi-heure sont ce qui marque le plus... Lire l'avis à propos de Bad Boy Bubby

10 7
Avatar Fatpooper
7
Fatpooper ·

Cinoche cinoque.

Dès son ouverture sordide le film englue le regard dans la monstration monstrueuse de la vie de Bubby : escogriffe coiffé à la diable, attardé torturé par sa mère, qui vit, à son insu, une parodie parfaitement glauque du pire cauchemar œdipien en vivant séquestré par sa Jocaste cannibalesque dans une petite pièce à peine plus fastueuse qu’une décharge… Huis clos d’une vingtaine de minutes,... Lire la critique de Bad Boy Bubby

9 5
Avatar Luxien
8
Luxien ·

Critique de Bad Boy Bubby par Gaylord Gauvrit

Bubby est isolé du monde extérieur depuis sa naissance. 35 ans, enfermé dans une cave avec pour seul compagnons sa mère qui le bas et le séquestre et son chat qu’il martyrise par simple distraction. Persuadé que l’extérieur le tuerait, il n’a jamais osé enfreindre les ordres et tenté de voir par lui-même. Jusqu’au jour où le choix n’est plus à prendre et où il va alors devoir enjamber le pas de... Lire la critique de Bad Boy Bubby

8 1
Avatar Gaylord Gauvrit
10
Gaylord Gauvrit ·