Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Álex de la Iglesia, provocateur aux tout petits pieds

Avis sur Balada Triste

Avatar takeshi29
Critique publiée par le

1h45 de souffrance et la séparation avec Álex de la Iglesia, le roublard espagnol, est définitivement consommée.

Auparavant ses films étaient mauvais, truqueurs mais ils avaient l'avantage d'être inoffensifs. Mais là, voilà que le mec se met à penser que son "énorme talent" peut lui permettre de convoquer l'une des pages d'histoire les plus douloureuses de son pays, en l’occurrence celle du franquisme, et de la mélanger avec une histoire de clown triste amoureux d'une femme cruelle elle-même éprise de l'autre clown alcoolique, violent, bestial.

Le tout traité avec une réalisation neutre, dépouillée, respectueuse du sujet abordé. Je plaisante bien entendu, le monsieur étant incapable d'avoir cette modestie, il décide en plus d'y aller bien fort en terme de réalisation sauvage, esthétisante à souhait.

Je ne vais pas mentir, je comprends tout à fait qu'on puisse se laisser avoir par un tel film, si l'on n'a pas beaucoup pratiqué ce réalisateur, et c'est d'ailleurs le cas, il suffit de regarder certaines critiques dithyrambiques un peu partout.

Et pour être encore plus honnête, je me suis fait totalement avoir par un premier quart d'heure absolument fou et d'une force rare. Mais quand on n'a pas de talent, on ne peut pas le masquer bien longtemps, et le reste du film en est une cruelle illustration.

http://www.senscritique.com/film/Crimes_a_Oxford/critique/8429991

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 917 fois
23 apprécient · 18 n'apprécient pas

takeshi29 a ajouté ce film à 7 listes Balada Triste

Autres actions de takeshi29 Balada Triste