Des petits rats dans le navire

Avis sur Ballerina

Avatar iori
Critique publiée par le

Vendu comme un produit de l’animation franco-canadienne, ballerina enfile comme une perle les défauts sans les compenser par un charme local qui aurait pu nous séduire.

Des problèmes, on en remarque tout le temps: d’abord parce que le principal c’est une animation pas franchement aboutie: autant certains mouvements de danse sont soignés, autant les démarches ne le sont pas, et on a bien du mal à penser à autre chose qu’à ses déplacements non maîtrisés.
D’ailleurs il n’y a pas que les mouvements: les personnages même “au repos” sont perfectibles: j’ai beaucoup de mal avec la tête de Félicie complètement disproportionnée, et avec son air de grande asperge façon “haricot géant”. Pareil pour le gentil copain qui physiquement ne casse pas des briques. Difficile d’aimer le tout quand les deux personnages principaux ne sont pas folichons.
Le plus réussi est assurément le maître de danse, et à vrai dire c’est bien le seul personnage qu’on voudrait connaître davantage.

Niveau histoire, c’est d’un classicisme désolant, chacun interprétant un rôle vu vu et revu à l’infini. On a bien tenté de nous sortir des sentiers battus à quelques reprises, mais vite fait pour pas choquer le spectateur effarouché.

Sur le plan musical, autant on peut apprécier les morceaux de musique classique qui s’intègrent bien au sujet en permettant de familiariser les enfants avec des thèmes majeurs, alors que l’utilisation de morceaux contemporains frise le ridicule. Le mélange des style peut être bon quand il est maîtrisé, là les morceaux contemporains choisis sont médiocres.
Si l’artifice n’avait été utilisé qu’une fois, on aurait pu trouver la pirouette efficace, au bouts de 3 fois on commence à trouver ça simplement pénible et inutile.

Le point le mieux géré est le cadre: les décors sont très beaux, on sent un souci au niveau architectural malheureusement terni par une absence de vie: dans les rues, les piétons ressemblent à des pantins et les beaux ensemble qui les entourent passent vite pour des décors de théâtre. Le Paris proposé est faux, et ça se sent.

On imagine pourtant une volonté de bien faire, on aimerait sincèrement pouvoir adhérer, mais la coquille sonne creux, et la promesse d’une animation originale et charmante n’est pas tenue, on est loin de la réussite du film “un monstre à paris” qui jouait lui aussi sur le même terrain..

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 207 fois
1 apprécie

Autres actions de iori Ballerina